NOUVELLES

Un puissant cyclone force l'évacuation de dizaines de milliers de gens en Inde

11/10/2013 11:59 EDT | Actualisé 11/12/2013 05:12 EST

BHUBANESWAR, Inde - Le plus puissant cyclone à menacer l'Inde en plus d'une décennie s'approchait de la côte Est du pays samedi, alors que les autorités déplaçaient de leurs maisons côtières des dizaines de milliers de villageois par autobus et camions vers des centres d'hébergement gouvernementaux situés à l'intérieur des terres.

Les autorités ont annulé les célébrations de la journée sainte et constitué des stocks de réserves d'urgence dans les États côtiers d'Orissa et d'Andhra Pradesh.

Les météorologues prédisent que le cyclone Phailin, une imposante tempête qui couvre presque l'entière superficie de le golfe du Bengale, frappera la région samedi soir.

Le service météorologique d'Inde a averti que Phailin était «une tempête cyclonique très sévère» qui devrait frapper à l'aide de vents soutenus de 210 à 220 kilomètres à l'heure.

Cependant, le Joint Typhoon Warning Center de la Marine américaine, basé à Hawaï, a prédit des vents soutenus maximaux de 269 kilomètres à l'heure, et des rafales s'élevant à 315 kilomètres à l'heure.

Les météorologues américains affirment que la tempête pourrait atteindre des proportions historiques.

«Si ce n'est pas un record, c'est très, très près», a déclaré à l'Associated Press Brian McNoldy, un chercheur spécialiste des ouragans de l'Université de Miami.

«Vous n'avez pas beaucoup de tempêtes plus puissantes que celle-ci nulle part dans le monde. C'est le sommet.»

En comparaison avec de tempêtes dévastatrices ayant frappé aux États-Unis, M. McNoldy soutient que Phailin est presque aussi vaste que l'ouragan Katrina, qui a tué 1200 personnes et à La Nouvelle-Orléans, en 2005, mais pourrait produire des vents comparable à ceux de l'ouragan Andrew, qui a touché terre à Miami, en 1992, avec des vents de 265 km/h.

Le golfe du Bengale a été le théâtre de quelques-unes des tempêtes les plus meurtrières des dernières années. En 1999, un cyclone de force semblable à Orissa a tué 10 000 personnes.

PLUS:pc