SHERBROOKE, Qc - L'entreprise Neptune Technologies & Bioressources recevra un prêt de 12,5 millions $ du gouvernement du Québec pour relancer son usine de Sherbrooke, a confirmé vendredi la première ministre Pauline Marois.

Cet investissement doit permettre de reprendre les activités de production et de commercialisation d'huile de krill, un an après un accident industriel tragique survenu le 8 novembre 2012. Trois personnes avaient perdu la vie et 18 autres avaient été blessées dans la violente explosion d'un réservoir d'acétone à l'usine de Sherbrooke.

Le prêt annoncé par Québec s'inscrit dans un projet d'investissement total de 43 millions $, ce qui fera en sorte de redonner du travail à une bonne partie des employés touchés par l'accident.

En mai dernier, le fabricant de suppléments diététiques avait déjà précisé que les nouvelles installations pourraient produire plus de 150 000 kilogrammes d'huile de krill par année. La reconstruction devait être financée en grande partie par les indemnités d'assurances déjà versées.

L'entreprise a aussi confirmé que les travaux d'expansion, qui étaient en cours au moment de la déflagration en novembre 2012, seront également repris.

Entreprise de biotechnologie, Neptune se spécialise dans le développement et la commercialisation d'acides gras polyinsaturés oméga-3 d'origine marine. Elle possède un procédé breveté pour extraire l'huile du krill antarctique, qui est ensuite vendue sous forme de suppléments diététiques en capsules, principalement à des distributeurs américains, européens et asiatiques.