NOUVELLES

Les Américains en ont assez de l'impasse budgétaire, montre un sondage

11/10/2013 07:27 EDT | Actualisé 11/12/2013 05:12 EST

WASHINGTON - Les Américains en ont assez de l'impasse budgétaire à Washington et tournent en dérision le président Barack Obama et les deux partis, montre un nouveau sondage publié vendredi, alors que la menace d'une défaillance gouvernementale plane sur le pays et que la fermeture partielle du gouvernement se prolonge.

Ce sentiment négatif des électeurs nuit généralement au parti au pouvoir, en particulier lors d'un deuxième mandat à la présidence, mais cette fois-ci, la négativité semble se diriger vers les deux partis, et particulièrement vers les républicains.

Le sondage AP-GfK montre qu'environ sept Américains sur dix ont une opinion négative du Parti républicain et de son aile conservatrice, le Tea Party, tandis qu'environ 50 pour cent ont une opinion peu favorable du président Obama et de son Parti démocrate.

Face à la persistance de la paralysie gouvernementale et à l'approche de la date limite du 17 octobre pour relever la limite d'endettement du gouvernement, les électeurs semblent toutefois avoir une meilleure opinion du président que de son parti, une importante majorité des personnes sondées ayant peu de choses positives à dire sur les démocrates.

Les opinions négatives envers les républicains sont encore plus marquées: quatre Américains sur cinq pensent que les républicains sont désagréables, malhonnêtes et manquent de compassion, en plus d'être ni inspirants ni innovants.

Le sondage représente un avertissement pour tous ceux qui souhaitent se faire réélire à Washington. Si ce sentiment négatif se prolonge jusqu'à l'année prochaine, les élections de mi-mandat de 2014 pourraient ressembler à celles de 2006 et de 2010, alors que tout ce qui provenait de Washington était considéré comme malsain par de nombreux électeurs. En 2006, les électeurs avaient enlevé le pouvoir aux républicains à la Chambre des représentants et au Sénat, tandis qu'en 2010, ils avaient enlevé aux démocrates le contrôle de la Chambre.

Le sondage, mené du 3 au 7 octobre, montre qu'une minorité d'électeurs approuvent la façon dont le président Obama gère les principaux dossiers. La plupart des participants au sondage estiment qu'il n'est pas assez déterminé, fort, honnête, raisonnable ou inspirant.

La plupart des Américains affirment qu'ils voient maintenant plus de différences entre les deux partis qu'avant la première élection de Barack Obama, mais peu d'entre eux aiment ce que les deux partis leur offrent. L'éventuel dénouement de l'impasse budgétaire à Washington pourrait toutefois modifier ces perceptions.

Le sondage, conçu pour être représentatif de la population américaine, a été mené sur Internet auprès de 1227 adultes. Il comporte une marge d'erreur de plus ou moins 3,4 points de pourcentage.

PLUS:pc