NOUVELLES

Le fédéral construira des navires ravitailleurs avant le brise-glace

11/10/2013 03:08 EDT | Actualisé 11/12/2013 05:12 EST

GATINEAU, Qc - Le gouvernement Harper a décidé d'aller de l'avant avec la construction de navires de ravitaillement plutôt que de se doter d'un nouveau brise-glace lourd.

Mais un haut responsable militaire affirme que les actuels navires ravitailleurs seront retirés de la circulation avant l'arrivée des nouveaux, qui devraient être livrés d'ici 2020.

La Marine royale canadienne devra se tourner vers ses alliés pour ravitailler sa flotte durant l'intervalle, qui pourrait durer jusqu'à 18 mois.

La stratégie de construction navale du gouvernement fédéral requiert que les navires qui ne sont pas destinés au combat soient construits aux installations de Seaspan à Vancouver, mais ce chantier naval ne peut réaliser qu'un projet à la fois.

Cette décision signifie que la garde côtière devra maintenir en service le brise-glace lourd Louis St. Laurent jusqu'en 2021. Cela coûtera toutefois au fédéral 55 millions $ en frais de réaménagement et de mise à niveau sur 10 ans.

Un responsable de la garde côtière a soutenu que le brise-glace, entré en fonction en 1969, était en bon état et avait été bien entretenu au fil des ans.

PLUS:pc