NOUVELLES

Air Canada dans l'embarras après les propos d'un porte-parole sur un chien égaré

11/10/2013 08:32 EDT | Actualisé 11/12/2013 05:12 EST

Air Canada se retrouve dans l'embarras après les déclarations d'un porte-parole au sujet de la disparition d'un chien, qui a échappé au personnel du transporteur aérien dans un aéroport de la Californie.

Selon Air Canada, des bagagistes de l'aéroport international de San Francisco ont sorti le chien de sa caisse de transport lundi quand le vol qu'il devait prendre a été retardé, et le chien s'est enfui en se défaisant de son collier ou en le brisant.

Air Canada affirme que le chien, un petit lévrier italien baptisé Larry, s'est échappé.

Il a été vu la dernière fois à environ cinq kilomètres de l'aéroport.

La chaîne de télévision locale CBS s'est intéressée à la disparition de Larry et a questionné Air Canada au sujet de ses procédures, après avoir reçu un communiqué de l'entreprise au sujet de l'incident.

Mais au lieu de recevoir une réponse en bonne et due forme, la chaîne a plutôt reçu par inadvertance un courriel du porte-parole Peter Fitzpatrick, qui appelle ses collègues à ignorer la demande de CBS.

«Je pense que je ne ferais qu'ignorer (la demande de la chaîne), ce sont les nouvelles locales qui font une histoire sur un chien perdu. Tout leur gouvernement est fermé et sur le point de faire défaillance, et c'est la façon dont les médias américains passent le temps», a écrit le porte-parole, selon CBS.

Les internautes n'ont pas tardé à réagir et plusieurs se sont dits outrés par la réponse d'Air Canada.

«Si vous voyagez avec votre animal, vous ne voudrez peut-être pas choisir Air Canada», a écrit quelqu'un sur Twitter.

«Comment NE PAS répondre à une demande des médias? Air Canada l'a encore fait», écrit un autre internaute.

Le transporteur aérien a tenté d'apaiser la controverse dans un communiqué publié vendredi.

«Air Canada admet que des commentaires inappropriés ont été faits en réponse aux questions d'un reporter qui voulait obtenir des détails supplémentaires sur la disparition de Larry», affirme le communiqué.

«Néanmoins, Air Canada a fourni aux médias les meilleures informations disponibles à ce sujet. Ces commentaires ne reflètent pas les normes de professionnalisme d'Air Canada et ne parlent pas des recherches des employés d'Air Canada pour retrouver Larry, qui sont toujours en cours.»

La propriétaire temporaire du chien a été furieuse quand elle a pris connaissance du message du porte-parole d'Air Canada.

«J'étais fâchée (...) mais pas surprise que quelqu'un puisse être aussi stupide. C'était un courriel incroyablement stupide, très froid et sans coeur», a déclaré Jutta Kulic, jointe à Sacramento, en Californie, où elle est en déplacement pour un concours canin.

«Je trouve que cette histoire est tout simplement horrifiante», a-t-elle ajouté. Elle a précisé qu'elle s'occupait maintenant de Larry après que son maître, un ami à elle, eut succombé à un cancer.

Air Canada affirme que son personnel continue de chercher Larry et que des avis de recherche ont été affichés près de l'aéroport de San Francisco.

PLUS:pc