DIVERTISSEMENT

Alice Munro, «géante de la littérature», pour Stephen Harper

10/10/2013 01:28 EDT | Actualisé 10/12/2013 05:12 EST
Getty

Le premier ministre Stephen Harper a félicité jeudi sa compatriote Alice Munro, prix Nobel de littérature 2013, saluant cette "géante de la littérature canadienne" qui permet au Canada d'entrer dans le panthéon des lettres.

"Au nom de tous les Canadiens, j'aimerais féliciter Alice Munro d'être la première Canadienne à remporter la distinction internationale la plus prestigieuse en littérature", a déclaré M. Harper dans un communiqué.

"Mme Munro est une géante de la littérature canadienne, et ce prix Nobel renforce davantage la place que le Canada occupe dans les rangs des pays qui ont chez eux les meilleurs écrivains du monde", a-t-il estimé.

Pour le chef conservateur, dont le pays n'avait jamais été honoré de ce prix, "l'ensemble de l'oeuvre exceptionnelle de Mme Munro et cet accomplissement monumental inciteront les écrivains canadiens de tous les niveaux à travailler pour atteindre l'excellence dans le domaine littéraire et à suivre leur passion pour l'écriture".

De son côté, Margaret Atwood, autre grande auteure canadienne, a remarqué dans une longue chronique à paraître dans le Guardian que bien que Mme Munro ait été publiée dans le magazine littéraire New Yorker depuis les années 1970, "sa récente élévation au panthéon de la littérature mondiale a été si longue à arriver en raison, notamment, de sa forme d'écriture": "des nouvelles".

"Bien que beaucoup d'écrivains américains, britanniques et canadiens de premier ordre pratiquent cet exercice, il y a une tendance répandue mais fausse de lier la longueur à l'importance", a remarqué Mme Atwood, qui était également pressentie pour le Nobel de littérature.

Revenant sur le style d'écriture de sa compatriote, Mme Atwood, relève que bien que "la grâce abonde" dans ses textes, "elle est étrangement dissimulée: rien ne peut être prédit. Les émotions éclatent. Les idées préconçues s'effritent. Les surprises prolifèrent. L'étonnement surgit. Les actes malicieux peuvent avoir des conséquences positives. Le salut arrive quand il est le moins attendu, et sous une forme étrange".

LIRE AUSSI:

» Le prix Nobel de littérature décerné à la Canadienne Alice Munro‎ (VIDÉO)

» Découvrez l'oeuvre d'Alice Munro

Sélection des recueils de nouvelles d'Alice Munro