Le sexisme est un comportement qui s’apprend très tôt. Soyez sur vos gardes.

En tant que parents, nous avons un rôle important à jouer pour éviter que nos enfants grandissent en développant des attitudes discriminatoires.

Comme le rappelle SheKnows, le sexisme est une discrimination basée sur le sexe de la personne, sur son identité sexuelle et sur les stéréotypes de la société.

Débutez dès la tendre enfance. En magasinant pour des jouets, par exemple, faites remarquer la couleur rose des articles ménagers. « Pourquoi sont-ils roses? Pourtant, même les garçons cuisinent et font le ménage! »

D’ailleurs, à ce titre, il est de votre responsabilité de donner des tâches équilibrées entre garçons et filles dans la maison. Évitez de garder le côté manuel pour les garçons et le ménage pour les filles!

Lorsque les enfants vont à l’école, ils sont confrontés aux autres jeunes et leurs idées sexistes. Si on se moque de votre enfant, faites du renforcement positif à la maison et adressez-vous rapidement à l’enseignant. Celui-ci ne devrait pas tolérer ce comportement.

Une attitude neutre et ouverte aidera vos enfants à reconnaître la valeur des autres de même que la leur. Éventuellement, ils défendront eux-mêmes leur position et leurs opinions.

Loading Slideshow...
  • 1. Rester calme : Les enfants sont nos miroirs; on s’énerve, eux aussi. Il est important d’apprendre à maîtriser ses émotions.

  • 2. Ne pas chercher la paix à tout prix : Il faut savoir dire non même si on est fatigué, occupé et qu’on n’a pas envie de gérer une crise.

  • 3. Oser être autoritaire : Il y a des limites à ne pas transgresser, et des choses non négociables.

  • 4. Ne pas envenimer les choses : Il est parfois mieux de laisser les enfants ou les ados se calmer sans renchérir pour faire retomber la tension.

  • 5. Faire des promesses que l’on peut tenir : On doit éviter les promesses, et aussi les menaces, en l’air.

  • 7. Respecter l’âge : N’ayez pas des demandes irréalistes face aux très jeunes enfants.

  • 6. Permettre, mais avec un cadre : On peut donner une permission spéciale, mais uniquement en échange d’une tâche à faire ou d’un comportement à adopter.

  • 8. Encourager : Un enfant ne se sentira jamais trop aimé, valorisé et encouragé.

  • 9. Compter : La bonne vieille technique du « 1… 2… 3… » fonctionne assez bien, en général. Il n’écoute pas? Une conséquence immédiate, mais pas trop sévère.

  • 10. Isoler : Laisser les enfants seuls dans leur chambre quelques minutes, c’est parfois la meilleure solution lorsqu’ils deviennent incontrôlables.