NOUVELLES

Stella-Jones achète des usines américaines de traitement du bois pour 57 M $ US

08/10/2013 09:45 EDT | Actualisé 08/12/2013 05:12 EST

MONTRÉAL - Le fabricant montréalais de poteaux de services publics et de traverses de chemins de fer Stella-Jones a annoncé mardi l'acquisition d'installations de traitement de bois dans les États américains de l'Oregon, du Nevada et de l'Arizona, pour 57 millions $ US.

L'acquisition de Pacific Wood Preserving Companies devrait être conclu en novembre et sera financé principalement grâce à des marges de crédit existantes et à un billet payable au vendeur de 7 millions $ US.

La transaction comprend une cour à bois au Texas mais exclut les actifs de Pacific Wood à Bakersfield, en Californie.

Les actifs dont s'empare Stella-Jones (TSX:SJ) ont affiché des revenus de 52,4 millions $ US au cours de leur dernier exercice financier, soit environ cinq pour cent du chiffre d'affaires projeté par Stella-Jones pour son exercice 2013.

Le montant de la transaction comprend un montant de 24 millions $ US pour un fonds de roulement net.

Selon le chef de la direction de Stella-Jones, Brian McManus, cette transaction renforcera l'offre de produits de la société et augmentera sa capacité à «combler les besoins en traverses de chemins de fer et en poteaux destinés aux entreprises de services publics en Amérique du Nord».

Selon l'analyste Pierre Lacroix, de Desjardins Marché des capitaux, la transaction devrait faire croître le bénéfice de Stella-Jones de deux à trois pour cent, en y ajoutant 10 à 15 cents par action.

L'action de Stella-Jones a cédé mardi 20 cents à la Bourse de Toronto, où elle a clôturé à 108,49 $.

PLUS:pc