NOUVELLES
08/10/2013 02:14 EDT | Actualisé 07/12/2013 05:12 EST

Jeu de patience

Même si Groupe Yvon Michel (GYM) n'a encore rien confirmé, les indices se multiplient quant à la possibilité de voir Adonis Stevenson défendre son titre WBC des mi-lourds au Colisée de Québec, le 30 septembre.

Bernard Barré, vice-président de GYM, a confirmé à Radio-Canada que son patron Yvon Michel s'était rendu dans la Vieille Capitale en début de semaine.

Il espérait aplanir les obstacles qui subsistent pour la présentation de la défense obligatoire du titre face au Britannique Tony Bellew. Selon Barré, GYM devrait être en mesure de procéder à une annonce officielle d'ici quelques jours. D'ici là, tout n'est que spéculation.

Il faut notamment que les Remparts de Québec acceptent de déplacer le match qu'ils doivent disputer contre les Saguenéens de Chicoutimi ce soir-là. Les Saguenéens ont aussi leur mot à dire face à cette décision. La porte-parole des Remparts Nicole Bouchard n'a pas été en mesure de confirmer quoi que ce soit.

Ce changement de date devra également être entériné par la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). Un coup d'œil au calendrier permet aussi de constater que les Remparts seront les hôtes de l'Océanic de Rimouski le 1er décembre. Le chamboulement n'est donc pas une affaire simple à régler.

De son côté, Bellew est formel. Il a en poche un contrat en bonne et due forme pour affronter Stevenson le 30 novembre et il s'y prépare déjà.

En ce qui a trait aux réticences présumées du réseau américain HBO, Bernard Barré les a balayées du revers de la main. « Ils sont déjà venus à Québec. Ils savent qu'il n'y a pas de problème là. » Un représentant du diffuseur a laissé entendre que leurs coûts d'opération seraient plus élevés qu'à Montréal.

Le choix de présenter l'événement à Québec découle de la non-disponibilité du Centre Bell le 30 novembre. Le Tricolore doit y accueillir les Maple Leafs de Toronto.

PLUS:rc