NOUVELLES

Surprise: les Browns de Cleveland à égalité au sommet de la section Nord

07/10/2013 07:34 EDT | Actualisé 07/12/2013 05:12 EST

BEREA, États-Unis - Grâce à leur force de caractère, les Browns (3-2) se retrouvent à égalité au sommet de leur section après cinq matches, une première depuis 1995 pour eux.

Ils sont dans l'impasse avec Cincinnati et Baltimore, dans le Nord de l'Américaine, et bien malin est celui qui l'aurait prédit.

Pas après un départ de 0-2. Pas après avoir échangé le demi offensif Trent Richardson. Pas après avoir misé sur un troisième quart-arrière comme partant. Pas avec un entraîneur-chef de première année.

Mais malgré tout les voilà en tête ces Browns, qui n'ont remporté que 23 matches de 2008 à 2012.

«C'est agréable, mais nous savons qu'il ne faut pas s'emporter, a dit le demi de sûreté T.J. Ward. C'est ce que j'aime de notre équipe. Nous gardons les deux pieds sur terre et nous restons concentrés sur notre prochain match.»

La formation de Cleveland était de retour au boulot après un rare week-end de congé, lundi (les Browns ont battu Buffalo 37-24 jeudi dernier).

Le quart Brian Hoyer, ancien réserviste qui a mené le club à deux gains, s'est blessé au genou contre les Bills et sa saison est finie, mais les Browns ont déjà franchi bien des obstacles, depuis le début de la saison.

«Nos gars n'arrêtent pas, a dit l'entraîneur Rob Chudzinski. Ils persévèrent.»

Après des revers contre Miami et Baltimore les Browns ont dû changer de quart, à la suite de la blessure au pouce de Brandon Weeden. Cela a été suivi de l'échange de Richardson, vu par certains comme un signe qu'on rendait déjà les armes cette saison.

Le geste a plutôt dynamisé le vestiaire. S'il y avait un plan obscur de diriger le club vers un meilleur rang de repêchage, les joueurs des Browns l'ont royalement ignoré.

«Ils se soutiennent l'un et l'autre, peu importe qu'ils jouent en attaque ou en défense, et ils sont très positifs, a dit Chudzinski. C'est un bel environnement pour les jeunes joueurs.»

Le porteur de ballon Willis McGahee a remarqué quelque chose de différent dès son arrivée avec l'équipe, après la transaction de Richardson.

«Les gars ont un petit quelque chose de spécial dans leur démarche, a t-il dit. C'était comme ça quand je jouais dans la NCAA (avec Miami). Nous avions confiance en nous - peu importe l'adversaire, nous allions faire ça et ça. Et là d'avoir gagné trois matches de suite, ça nous motive encore plus. C'est une bonne chose.»

Le club espèrent garder son élan contre les Lions à Cleveland, dimanche. Weeden, qui a orchestré la remontée face aux Bills, aura une autre chance de se faire valoir.

Après une période creuse, les Browns doivent maintenant montrer qu'ils peuvent tout aussi bien composer avec le succès.

«Je pense que nous allons rester affamés, a dit Chudzinski. Rien n'est parfait et il y aura des hauts et des bas, mais nous avons un groupe de battants, des gars qui veulent s'améliorer et connaître le succès.»

PLUS:pc