NOUVELLES

Opposition au gaz de schiste au N-B: un groupe de travail sera créé

07/10/2013 04:19 EDT | Actualisé 07/12/2013 05:12 EST

FREDERICTON - Le premier ministre du Nouveau-Brunswick, David Alward, s'est entendu avec des représentants de la communauté micmaque d'Elsipogtog pour former un groupe de travail afin de régler un différend sur l'exploration du gaz de schiste.

M. Alward et le chef de bande Arren Sock se sont entretenus pendant trois heures, lundi, dans un hôtel de Fredericton. Ils ont ensuite assuré qu'ils poursuivraient leurs discussions afin de dénouer la crise qui dure depuis plus d'une semaine dans la région de Rexton, dans l'est de la province.

Les détails entourant ce groupe de travail n'ont pas encore été réglés, mais les autorités ont annoncé la participation de membres du gouvernement, de groupes autochtones et de l'industrie du gaz de schiste.

Le 29 septembre, la Gendarmerie royale du Canada avait dû intervenir pour bloquer la route 134 lorsque la manifestation contre l'exploration des gaz de schiste avait commencé à déborder sur la chaussée.

Des manifestants avaient par la suite abattu des arbres sur un autre tronçon de la route 134 pour empêcher l'entreprise SWN Resources d'accéder à un site servant à l'entreposage de ses équipements d'exploration.

Le groupe de protestataires exigent que SWN Resources stoppe ses tests sismiques et quitte la province.

SWN Resources a obtenu, jeudi dernier, une injonction du tribunal pour forcer les manifestants à libérer l'accès au site, mais la GRC ne l'a pas fait respecter.

PLUS:pc