NOUVELLES

Nouvelle campagne de la SAAQ contre les textos au volant

07/10/2013 10:08 EDT | Actualisé 07/12/2013 05:12 EST

La Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ) revient à la charge pour dissuader les conducteurs de texter au volant. Elle lance aujourd'hui sa troisième campagne de sensibilisation.

La nouvelle campagne de la SAAQ, dont le slogan est « Habituez les gens à attendre vos réponses. Ça ne vous fera pas mourir », se décline en deux messages télévisés de 30 secondes en français et un message radiophonique en anglais.

La campagne incite les conducteurs à ne pas répondre immédiatement aux textos qu'ils reçoivent lorsqu'ils sont au volant.

Malgré la loi qui interdit de tenir en main tout appareil ayant une fonction téléphonique lorsqu'ils sont au volant, les Québécois semblent incapables de résister à l'envie de répondre à leur téléphone lorsque la sonnerie retentit.

Le ministre des Transports du Québec, Sylvain Gaudreault, reconnaît que la tentation est forte de texter en conduisant. « Il faut envoyer un message clair qu'il ne faut pas le faire [...] Le message commence à passer sérieusement. Encore une fois, il ne faut jamais lâcher prise là-dessus, c'est pour ça qu'on continue », dit-il.

L'habitude de texter au volant peut devenir dangereuse pour le conducteur et pour les autres usagers de la route, car elle affecte la vision, la concentration et la coordination, rappelle la SAAQ. 

Depuis l'entrée en vigueur de la loi il y a cinq ans, le nombre de délits liés aux textos ne cesse d'augmenter. Depuis juillet 2008, plus de 223 000 infractions ont été commises, selon la SAAQ. Afin de faire baisser ces statistiques, l'organisme gouvernemental recommande, entre autres, de télécharger une application qui indique à la personne qui tente de vous joindre que vous êtes au volant.

La campagne de sensibilisation de la SAAQ se déroule du 7 octobre au 3 novembre 2013.

Nombre d'infractions liées aux textos au volant

PLUS:rc