NOUVELLES

L'or fait grimper le TSX, mais la nervosité vis-à-vis des États-Unis persiste

07/10/2013 06:12 EDT | Actualisé 07/12/2013 05:12 EST

TORONTO - Une reprise des titres du secteur aurifère a permis à la Bourse de Toronto de clôturer en hausse lundi, les investisseurs restant malgré tout assez nerveux face à l'impasse budgétaire qui persiste à Washington.

L'indice composé S&P/TSX a gagné 29,6 points et terminé la séance à 12 788,25 points.

Le dollar canadien s'est pour sa part déprécié de 0,2 cent US à 96,96 cents US à la suite de la publication d'un rapport jugé décevant sur le secteur immobilier canadien.

Les municipalités canadiennes ont délivré pour 6,3 milliards $ de permis de bâtir en août, en baisse de 21,2 pour cent par rapport à juillet, a fait savoir lundi Statistique Canada. Les économistes s'attendaient plutôt à une chute de 15 pour cent.

Sur Wall Street, les principaux indices new-yorkais ont fermement reculé lundi, le gouvernement américain ayant entamé une deuxième semaine de paralysie partielle alors que les démocrates continuent de résister aux appels des républicains. Ces derniers souhaitent que toute mesure de financement soit reliée à des changements à la réforme de l'assurance-maladie mise en place par le président américain Barack Obama et à des réductions de dépenses.

La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a chuté de 136,34 points à 14 936,24 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a échappé 14,38 points à 1676,12 points et que l'indice composé du Nasdaq a laissé 37,38 points à 3770,38 points.

À Toronto, le secteur aurifère a encaissé les gains les plus notables, avec une hausse d'environ 2,1 pour cent. Le cours du lingot d'or a progressé de 15,20 $ US à 1325,10 $ US l'once à la Bourse des matières premières de New York.

Le secteur des technologies a aussi avancé, soutenu par l'action de BlackBerry (TSX:BB), qui a grimpé de 32 cents, soit 4,1 pour cent, à 8,20 $. L'agence Reuters a indiqué vendredi que le fabricant de téléphones intelligents discutait avec Cisco Systems, Google et SAP en vue d'une possible vente.

Ces informations surgissent deux semaines après que BlackBerry eut annoncé avoir signé avec Fairfax Financial Holdings (TSX:FFH) une lettre d'intention au sujet d'un rachat de la société pour 9 $ US par action, soit 4,7 milliards $ US.

Le secteur de l'énergie a progressé de 0,04 pour cent, le cours du pétrole brut ayant reculé de 81 cents US à 103,03 $ US le baril à New York. L'action de Talisman Energy (TSX:TLM) a gagné 60 cents à 13,15 $.

Le groupe des métaux de base a pour sa part affiché la plus importante baisse du jour, soit 1,23 pour cent, même si le cours du cuivre est resté inchangé à 3,30 $ US la livre à New York. Le titre de Teck Resources (TSX:TCK.B) a rendu 53 cents à 27,33 $.

PLUS:pc