NOUVELLES

Le vice-premier ministre de Roumanie est accusé de fraude électorale

07/10/2013 10:18 EDT | Actualisé 07/12/2013 05:12 EST

BUCAREST, Roumanie - Des procureurs roumains accusent le vice-premier ministre du pays et 74 responsables locaux de fraude électorale, en lien avec un référendum qui avait maintenu en poste le président Traian Basescu.

L'affaire a été renvoyée lundi devant le Haut-Tribunal. Liviu Dragnea est accusé d'avoir profité de son influence en tant que président d'un conseil local pour augmenter le nombre de votes enregistrés, validant le référendum de juillet 2012 dans son comté.

La majorité des participants au référendum s'étaient prononcés en faveur de la destitution de M. Basescu, qui était accusé d'abus de pouvoir, mais le résultat a été déclaré invalide puisque moins de la moitié des électeurs avaient voté.

L'opposition libérale-démocrate a réclamé, lundi, la démission de M. Dragnea.

Le premier ministre Victor Ponta, un rival de M. Basescu, estime que l'affaire est une vengeance politique.

PLUS:pc