NOUVELLES

Le transporteur Japan Airlines a fait l'acquisition de ses premiers Airbus

07/10/2013 02:17 EDT | Actualisé 07/12/2013 05:12 EST

TOKYO - Le transporteur Japan Airlines a fait l'acquisition de ses premiers Airbus dans le cadre d'une transaction évaluée à 9,5 milliards $ US d'après le prix du catalogue. L'achat de 31 appareils A350 constitue un dur coup pour le constructeur américain Boeing, qui était le fournisseur de JAL depuis des décennies.

Le président-directeur général d'Airbus, Fabrice Brégier, et le président de Japan Airlines, Yoshiharu Ueki, ont signé l'entente, qui comprend une option d'achat pour 25 avions supplémentaires, lundi à Tokyo. Ils ont refusé de préciser la valeur exacte de la transaction.

M. Ueki a indiqué que la décision de se tourner vers le fabricant européen, dont le siège se trouve à Toulouse, dans le sud-ouest de la France, afin de remplacer les Boeing 777 de JAL n'avait rien à voir avec les problèmes qui ont marqué les débuts du nouvel appareil de la société américaine, le Boeing 787.

Plus tôt cette année, les 787 ont été cloués au sol pendant quatre mois afin de s'assurer de leur sûreté, en raison d'un problème de surchauffe de leurs batteries au lithium-ion. Les batteries sont maintenant isolées afin d'éviter une propagation de leur chaleur en cas de surchauffe.

Le développement du 787 a également été ralenti à plusieurs surprises, ce qui a frustré Japan Airlines de même que le transporteur rival All Nippon Airways, l'autre grande société aérienne japonaise.

M. Ueki a affirmé que le A350 avait été choisi parce qu'il répondait le plus aux besoins du transporteur.

De son côté, Boeing a indiqué lundi que l'entente conclue par JAL avec Airbus ne nuisait pas à ses relations avec la ligne aérienne japonaise.

PLUS:pc