NOUVELLES

Le sommet de l'APEC se poursuit en Indonésie, sans Barack Obama

07/10/2013 08:51 EDT | Actualisé 07/12/2013 05:12 EST

BALI, Indonésie - Le sommet de la Coopération économique de la zone Asie-Pacifique (APEC) s'est poursuivi lundi en Indonésie, en l'absence du président américain Barack Obama qui a été contraint de s'absenter pour gérer la crise budgétaire qui frappe son pays.

Les leaders de l'APEC ont demandé une accélération des réformes qui doivent abolir les obstacles au commerce et améliorer la compétitivité.

Le premier ministre japonais, Shinzo Abe, s'est engagé à aller de l'avant avec les réformes prévues par sa nouvelle stratégie économique. Il a notamment promis de s'assurer qu'une hausse de la taxe de vente japonaise ne viendra par dérailler la relance économique entamée depuis qu'il a pris le pouvoir en décembre.

«Ce n'est pas facile pour un pays coincé en déflation depuis 15 ans de s'en sortir, a dit M. Abe. Mais maintenant nous pouvons nous débarasser du pessimisme qui entache l'économie japonaise.»

Il a aussi voulu rassurer les autres pays asiatiques quant à l'intention du Japon de moderniser ses forces armées.

«Nous aspirons à devenir un collaborateur pro-actif à la stabilité et à la sécurité du monde, en tant que pays qui respecte les normes internationales», a déclaré M. Abe.

Le président Xi Jinping a pris la parole en marge du sommet. Il a déclaré que l'économie de son pays se porte bien, et que les réformes nécessaires pour la sevrer de sa dépendance envers les dépenses gouvernementales seront difficiles, mais non impossibles. La croissance économique chinoise a été de 7,5 pour cent au deuxième trimestre, son niveau le plus faible des 20 dernières années.

Les douze pays impliqués dans la création du Partenariat transpacifique ont enfin profité de l'occasion pour discuter de leur projet, mais la teneur de leurs conversations a été gardée secrète.

PLUS:pc