NOUVELLES

Le raid en Somalie visait le Kényan Abdulkadir Mohamed Abdulkadir

07/10/2013 09:42 EDT | Actualisé 07/12/2013 05:12 EST

NAIROBI, Kenya - Le raid effectué le week-end dernier en Somalie par les forces spéciales américaines visait un Kényan du nom d'Abdulkadir Mohamed Abdulkadir, a révélé lundi un responsable américain.

L'homme est aussi connu sous le nom d'Ikrima. Il est un membre connu du groupe militant somalien Al-Shabab.

Des documents des services kényans du renseignement l'identifient comme l'auteur de plusieurs attaques.

Les documents ajoutent qu'il a déjà participé à des attentats infructueux contre le Parlement kényan et le bureau des Nations unies à Nairobi, ainsi que contre un restaurant éthiopien fréquenté par des dirigeants somaliens.

Le raid de samedi ne semble toutefois pas avoir permis de capturer ou d'éliminer Abdulkadir. Les forces américaines auraient été contraintes de battre en retraite après avoir essuyé des tirs nourris.

Par ailleurs, la Libye a demandé aux États-Unis des «éclaircissements» concernant l'opération qui a mené à la capture, samedi, d'un membre d'Al-Qaïda qui aurait trempé dans les attentats contre deux ambassades américaines an Afrique orientale en 1998.

Nazih Abdoul-Hamed al-Ruqai, aussi connu sous le nom d'Anas al-Libi, a été épinglé à Tripoli. Washington offrait une récompense de 5 millions $ US pour sa capture.

Lundi, le secrétaire d'État américain John Kerry a défendu son arrestation, estimant que les plaintes formulées par la Libye ou par d'autres sont sans fondements. M. Kerry a précisé que al-Libi était une cible légitime et qu'il sera traduit en justice.

PLUS:pc