NOUVELLES

La Ville « cache » un déficit, soutient Démocratie Québec

07/10/2013 05:28 EDT | Actualisé 07/12/2013 05:12 EST

Le parti d'opposition Démocratie Québec croit que l'administration Labeaume « cache » un déficit dans les finances de la Ville et dénonce un « manque de transparence » en pleine campagne électorale.

Le conseiller sortant Patrick Paquet tente d'obtenir sans succès depuis plusieurs semaines les états comparatifs de la Ville, soit le bilan des revenus et des dépenses, pour le premier semestre qui s'est terminé le 30 juin.

Alors qu'il avait obtenu les chiffres des trois premiers mois de l'année en quelques jours seulement, Patrick Paquet dit avoir essuyé un refus cette fois-ci.

Le trésorier de la Ville, Yves Courchesne, lui a répondu par lettre que le document sera déposé au conseil municipal du 18 novembre, donc après les élections.

« Si aujourd'hui ça allait bien à la Ville, que le budget 2013 s'en allait dans le bon sens, qu'il n'y avait pas de manque à gagner dans les revenus, monsieur Labeaume serait transparent. Il sortirait les chiffres en conférence de presse et s'en vanterait. Là, c'est le néant total », s'inquiétait Patrick Paquet lors d'un point de presse lundi après-midi.

Des délais normaux

L'attaché politique du maire sortant, Paul-Christian Nolin, assure que la Ville respecte les délais habituels pour la transmission de ces documents. Les états comparatifs de la Ville seront déposés au prochain comité exécutif de la Ville qui se tiendra à la mi-octobre. La population y aura accès dès le lendemain, donc avant le scrutin du 3 novembre.

Paul-Christian Nolin parle de « bonnes nouvelles » financières tandis que Démocratie Québec croit que les revenus de la Ville seront moins élevés que prévu, en raison notamment de la diminution des mises en chantier.

Démocratie Québec avance même que la Ville ait à piger dans son fonds de réserve pour boucler l'année 2013.

PLUS:rc