NOUVELLES

La ligue apporte des précisions

07/10/2013 11:41 EDT | Actualisé 07/12/2013 05:12 EST

Dans un article publié sur son site web dimanche soir, la ligue a expliqué le règlement portant sur l'utilisation du pivot en tirs de barrage.

Cette précision fait suite aux questions soulevées par le but de Mason Raymond, marqué en fusillade devant les Sénateurs d'Ottawa, samedi soir.

Des discussions ont eu lieu cet été entre la LNH et un comité de l'Association des joueurs visant à rendre cette feinte illégale en fusillade. Les dirigeants de la ligue ont voté en faveur de cette modification, mais l'AJLNH ne s'est toujours pas prononcée.

Selon le règlement actuel, un but sur pivot en fusillade peut être refusé si le joueur fait obstruction du gardien, si la rondelle reste immobile ou si le joueur cesse de bouger ou recule, explique le vice-président de la ligue Colin Campbell. Selon lui, la manœuvre de Raymond contre le gardien Craig Anderson ne correspond à aucun de ces critères.

L'entraîneur-chef des Sénateurs d'Ottawa, Paul MacLean, n'est pas de cet avis. Il considère que le joueur des Maple Leafs s'est arrêté et que la rondelle a reculé. Il aurait également aspergé le gardien de neige en freinant, ce que MacLean considère comme de l'obstruction.

Raymond ne voit aucun problème avec son geste.

Campbell est réceptif aux préoccupations de MacLean. Il reconnaît que le débat renaîtra quand un autre joueur marquera un but similaire. Il espère toutefois avoir apporté les précisions nécessaires au sujet du règlement.

PLUS:rc