NOUVELLES

Tigers: Anibal Sanchez aura la lourde tâche de museler les Athletics

06/10/2013 06:52 EDT | Actualisé 06/12/2013 05:12 EST

DÉTROIT - Dans une autre équipe, il serait un as.

Chez les Tigers de Detroit, Anibal Sanchez est le lanceur partant no 3, du moins, dans la série de sections qui les oppose aux Athletics d'Oakland.

Sanchez montera sur la butte, lundi, pour le troisième match entre les deux équipes qui se sont échangées des victoires à Oakland. Les Athletics ont nivelé les chances dans la série, samedi, malgré une brillante performance du partant des Tigers, Justin Verlander.

«Nous venons de disputer deux matchs de séries et nous envoyons un gars qui a dominé la Ligue américaine au chapitre de la moyenne de points mérités, a déclaré le gérant des Tigers, Jim Leyland. C'est assez bien.»

La moyenne de points mérités de 2,57 de Sanchez a effectivement été la meilleure dans l'Américaine, et c'est exactement ce que les Tigers espéraient lorsqu'ils l'ont acquis des Marlins de Miami, la saison dernière. Sanchez, Verlander et le droitier Max Scherzer ont été tellement dominants ces dernières années, qu'on ne savait pas dans quel ordre ils seraient utilisés dans cette série.

«Cette année, j'ai seulement tenté de garder le rythme qu'ils imposaient, a commenté Sanchez. J'ai un travail à faire et je veux connaître de bonnes performances quand mon tour vient.»

Scherzer a gagné le premier match contre Oakland, et Verlander n'a pas donné de points en sept manches de travail lors du deuxième match. Les Athletics ont finalement marqué en fin de neuvième pour l'emporter 1-0. Doug Fister sera le lanceur partant lors du quatrième match, lui qui a maintenu une fiche de 14-9 et une moyenne de points mérités de 3,67, cette saison.

«Ils sont chanceux d'avoir ces trois gars, et Fister peut parfois être aussi difficile à battre qu'eux, a affirmé le gérant des Athletics, Bob Melvin. Si vous mettez chacun de ces quatre lanceurs dans une équipe différente, ils seraient des no 1.»

Les Athletics peuvent aussi compter sur quatre solides partants, même s'ils ne sont pas aussi connus. Sonny Gray a certainement impressionné à sa première présence en séries, samedi, alors qu'il a tenu tête à Verlander. Le droitier Jarrod Parker amorcera le troisième match, et il affirme qu'il ne ressent aucune pression supplémentaire.

«Le but est de museler l'adversaire, comme à l'habitude, a dit Parker. Je n'essaierai pas d'être un autre lanceur.»

La rotation talentueuse des Tigers a commencé à prendre forme l'an dernier, quand Scherzer est devenu un des meilleurs lanceurs de l'Américaine après avoir connu un départ difficile. Les Tigers ont aussi acquis Sanchez, qui agit comme un pilier au centre de la rotation.

PLUS:pc