NOUVELLES

Prater réussit un placement à la fin et les Broncos battent les Cowboys 51-48

06/10/2013 08:00 EDT | Actualisé 06/12/2013 05:12 EST

ARLINGTON, États-Unis - Peyton Manning a passé l'après-midi à guider les Broncos de Denver jusque dans la zone des buts lors d'un festival offensif contre Tony Romo et les Cowboys de Dallas.

La dernière fois qu'il a touché au ballon, Manning a gardé les Broncos à l'extérieur de la zone des buts — et c'était la meilleure chose à faire pour remporter le match.

Manning a maintenu son incroyable cadence au chapitre des passes de touché, Matt Prater a réussi un placement de 28 verges sur le dernier jeu de la rencontre, après que Romo eut gâché la première performance de 500 verges de gains aériens dans l'histoire des Cowboys avec une interception, et les Broncos sont demeurés invaincus cette saison grâce à une victoire de 51-48, dimanche.

«C'est plutôt spécial que c'est la défensive qui a réussi le jeu clé en fin de match, a noté l'entraîneur-chef des Broncos John Fox. Dieu merci, notre offensive nous a gardé dans le match pendant toute la partie.»

Dans les derniers instants d'un des matchs les plus offensifs de l'histoire de la NFL, Manning s'est assuré que son botteur — et non Romo — allait avoir la chance d'inscrire les derniers points.

Et avec ce placement victorieux, les Broncos totalisent maintenant 230 points cette saison — le plus haut total dans l'histoire de la NFL après cinq rencontres.

Les Broncos s'étaient avancés jusqu'à la ligne de deux verges dans le territoire des Cowboys après que Danny Trevathan eut réussi une interception au 24 après la pause obligatoire des deux minutes.

Ayant besoin d'un premier essai, mais ne voulant pas marquer de touché afin d'écouler du temps au cadran, Manning et le porteur de ballon Knowshon Moreno ont rapidement discuté dans le champ-arrière avant la remise.

«Il me disait: 'Comment veux-tu que je fasse ça? Comment veux-tu que je gagne une demi-verge, mais pas une verge et demie?», a raconté Manning, qui a récolté 414 verges de gains et quatre passes de touché pour ainsi en totaliser 20 après cinq matchs.

«Je lui ai répondu: 'Tu ne peux pas! Tu ne peux pas marquer! Tu ne peux pas le faire!'»

Moreno est parvenu à gagner un premier essai sans marquer de touché et les Broncos ont pu regarder les secondes disparaître au cadran jusqu'à ce qu'il n'en reste plus de deux. Prater, qui a réussi trois placements au cours du match, s'est chargé du reste.

Ce fut tout un débat au sujet d'une verge dans un match au cours duquel les deux équipes ont accumulé 1039 verges de gains à l'attaque, soit le quatrième plus haut total dans l'histoire de la NFL. Les 99 points marqués représentent le deuxième plus haut total de points dans un match complété en temps réglementaire depuis la fusion entre la NFL et l'AFL en 1970, selon STATS

Romo a complété 25 de ses 36 passes pour 506 verges de gains et cinq touchés, fracassant le record d'équipe de 460 verges de gains appartenant à Don Meredith. Il est devenu le cinquième quart dans l'histoire de la NFL à récolter au moins 500 verges de gains et cinq touchés dans un match.

Une passe de 79 verges de Romo à Dez Bryant a mis la table pour un majeur de quatre verges du receveur Cole Beasley, ce qui plaçait les Cowboys en avant 48-41.

Manning, qui a devancé Dan Marino au deuxième rang de tous les temps avec 61 371 verges de gains en carrière, a répliqué en orchestrant une séquence de neuf jeux et 73 verges. Elle a pris fin avec une course d'une verge de Moreno pour un touché avec 2:44 à faire à la rencontre.

L'interception de Romo est survenue deux jeux plus tard, quand Trevathan a plongé devant l'ailier rapproché Gavin Escobar.

PLUS:pc