NOUVELLES

Naufrage en Italie: les corps de 74 autres immigrants ont été retrouvés

06/10/2013 07:40 EDT | Actualisé 06/12/2013 05:12 EST

LAMPEDUSA, Italie - Les plongeurs de la police italienne ont retrouvé dimanche les corps de 74 autres victimes du naufrage d'un bateau de pêche transportant 500 immigrants survenu plus tôt cette semaine au sud de l'île de Lampedusa.

Le bilan, qui s'élève pour le moment à 185 morts, dont 55 femmes et 5 enfants, devrait encore s'alourdir puisque plus de 150 personnes manquent toujours à l'appel.

Selon les autorités, les dépouilles ont été récupérées après la reprise des recherches dimanche matin dans l'épave, qui repose à environ 50 mètres sous la surface. Elles ont ajouté que l'opération se poursuivrait tant que la mer demeurerait calme et qu'il ferait jour.

Les recherches avaient été suspendues vendredi et samedi en raison du mauvais temps.

À la suite du drame, l'Italie a reçu des témoignages de solidarité de la part de ses partenaires européens.

Le président de la Commission européenne, Jose Manuel Barroso, prévoit se rendre sur l'île mercredi alors que le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a déclaré qu'il fallait s'assurer que ce genre de tragédie ne se reproduise plus.

«La Méditerranée ne peut rester un cimetière à ciel ouvert», a affirmé M. Fabius sur les ondes de la chaîne de télévision française iTélé, ajoutant que l'Italie et la France avaient toutes les deux demandé que le sujet soit inscrit à l'ordre du jour de la rencontre des ministres européens de l'Intérieur qui doit avoir lieu mardi.

La ministre italienne de l'Intégration, Cecile Kyenge, et le maire de Lampedusa ont regardé dimanche des soldats transporter les sacs contenant les corps des bateaux jusqu'aux camions devant les emmener vers la morgue de fortune installée dans l'aéroport de l'île.

En conférence de presse, Mme Kyenge, qui est née au Congo, a déclaré que l'Italie et le reste de l'Europe devaient travailler de concert pour donner des réponses à ceux qui fuient leur pays natal et viennent sur le territoire européen pour réclamer de l'aide.

Plus tôt, la ministre avait visité le centre abritant la majorité des 155 survivants de la tragédie et affirmé que les conditions y étaient «honteuses». Deux des rescapés ont été transférés à des hôpitaux en Sicile.

L'embarcation de 20 mètres de long a coulé jeudi après que les passagers, des immigrants pour la plupart originaires de l'Érythrée, eurent allumé un feu à bord afin d'attirer l'attention.

L'île de Lampedusa, le point le plus au sud de l'Italie, est située à seulement 113 kilomètres de la Tunisie, ce qui en fait une destination populaire auprès des immigrants de l'Afrique et du Moyen-Orient voulant se réfugier en Europe.

PLUS:pc