NOUVELLES

Les Rays sont confiants de rebondir malgré un retard de 2-0 face aux Red Sox

06/10/2013 07:09 EDT | Actualisé 06/12/2013 05:12 EST

ST. PETERSBURG, États-Unis - Evan Longoria s'est réveillé en ayant confiance de voir ses Rays de Tampa Bay rebondir contre les Red Sox de Boston.

Non, ce ne sera pas facile d'effacer un retard de 2-0 dans la série de sections sous le format 3-de-5 qui se poursuivra lundi au Tropicana Field. Cependant, s'ils veulent y parvenir, l'étoile des Rays croit que les joueurs de l'équipe devront faire fi du fait qu'ils sont à nouveau acculés au mur.

Les Rays ont dû gagner trois matchs sans lendemain de suite simplement pour se qualifier pour les séries de sections. Et maintenant, ils devront en gagner trois autres d'affilée pour atteindre la série de championnat de l'Américaine contre les Athletics d'Oakland ou les Tigers de Detroit.

«Je ne pense pas que nous avons baissé notre garde. Je pense simplement qu'ils ont été meilleurs que nous», a déclaré Longoria, après un entraînement optionnel, dimanche.

«Ils ont été meilleurs au bâton et sur le monticule, a ajouté le troisième-but étoile. Je crois que nous devons l'admettre et tourner la page et passer au prochain match.»

Alex Cobb, qui a défait les Indians de Cleveland mercredi dans le match des meilleurs deuxièmes, aura le sort des Rays entre ses mains lors du match no 3. Le droitier Clay Buchholz sera le partant du côté des Red Sox, qui ont dominé les Rays 19-6 au chapitre des points marqués lors des deux premiers matchs au Fenway Park.

L'histoire n'avantage pas non plus les Rays. Un total de 22 équipes ont perdu les deux premiers matchs de leur série de sections dans l'Américaine et seulement quatre d'entre elles ont accédé au tour suivant.

Les Rays avaient été en mesure de forcer la présentation d'un cinquième match après avoir perdu les deux premiers contre les Rangers du Texas en 2010. Les Rangers avaient cependant gagné le match ultime.

Les Red Sox ont gagné 14 de leurs 21 rencontres jusqu'ici en 2013 contre les Rays.

«Nous avons été constants dans notre approche cette saison en ne voulant jamais regarder trop loin devant, a expliqué le gérant des Red Sox John Farrell. Nous n'avons jamais transporté quoi que ce soit du match ou de la série précédente. Et je crois que tout le monde a hâte de retourner sur le terrain demain.»

Les Rays ont effectué quelques gaffes peu typiques de l'équipe lors des deux premières parties et puisqu'ils ont été inefficaces au bâton dans les moments clés, ils ont été incapables de compenser pour ces erreurs.

Longoria croit que le fait d'être de retour à domicile après deux semaines à l'étranger va aider. Quand l'avion de l'équipe a atterri à Tampa, tôt dimanche, les Rays ont complété un voyage de 12 jours dans cinq villes sur 9062 kilomètres.

Les Rays ont gagné leur dernier match de saison régulière face aux Blue Jays à Toronto, ce qui a forcé la présentation d'un match de bris d'égalité au Texas afin de déterminer qui allait obtenir le deuxième laissez-passer de meilleurs deuxièmes. Ils ont défait les Rangers pour accéder aux «vraies» éliminatoires et Cobb a blanchi les Indians 4-0 et les Rays ont obtenu le titre de quatrième as.

«J'aime nos chances ici. Nous avons très bien joué en fin de saison. Je sais que nos partisans vont être présents et je pense que notre historique veut tout dire. Quand les estrades sont remplies, nous jouons plutôt bien», a conclu Longoria.

PLUS:pc