Les ingrédients de certaines croquettes de poulet ne vont pas vous plaire

Publication: Mis à jour:
NUGGETS
Getty

Tout le monde aime ça, les croquettes. C'est facile à manger, ce n'est pas cher et les enfants adorent ça. Mais de quoi se composent réellement ces petits beignets ? De poulet, bien sûr. Sauf que, selon les recettes, le terme de "poulet" peut parfois revêtir une acception franchement large.

Cela concerne en tout cas deux croquettes qui ont été testées par des chercheurs américains. Dans leur étude intitulée The Autopsy of Chicken Nuggets Reads "Chicken Little" et publiée en septembre, ils révèlent que ces deux beignets particuliers, prélevés au hasard dans deux chaînes de fast-food aux Etats-Unis, contiennent chacun moins de 50% de filet de poulet. Ces quantités minimales de blanc ou de cuisse sont mélangées, au choix, avec de la peau, des os, de la graisse ainsi que divers abats et nerfs. Ce n'est pas exactement une révélation, mais les scientifiques soulignent que les deux restaurants en question - dont ils n'ont pas révélé les noms - parlaient malgré tout de "poulet" sur leur menu.

Les fast-food contraints à la transparence

Interrogé par Reuters, le Dr. DeShazo du Centre de recherche médicale de l'Université du Mississippi indique que les morceaux étudiés ne sont que des produits dérivés de poulet, composés essentiellement de sel, de sucre et de gras. Il admet néanmoins que l'étude n'étudie pas un échantillon suffisant pour généraliser aux milliards de croquettes produites chaque année.

Par ailleurs, comme le rappelle l'Observatoire américain de la volaille, les ingrédients ne restent jamais réellement secrets, puisque les chaînes sont tenues légalement de fournir toutes les informations concernant leurs préparations. Finalement, la question reste encore de savoir pourquoi ces chercheurs se sont limités à l'analyse de deux croquettes.

Une histoire d'amour avec les enfants

On sait que les croquettes sont un des mets préférés des enfants - elles ont pratiquement été inventés pour eux et constituent l'un des principaux choix dans les menus qui leur sont réservés au restaurant.

Ce dont on ne se rend pas forcément compte, c'est que certains en sont tellement fans qu'ils mangeraient leurs morceaux de poulet même si on leur démontre qu'ils sont faits à partir d'une bouillie répugnante. C'est le triste résultat de l'expérience qu'a menée le chef anglais Jamie Oliver :

Retrouvez les articles du HuffPost Art de vivre sur notre page Facebook.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

À quoi ressemblent 2000 calories
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction