NOUVELLES

Tunisie : Ennahda quittera le pouvoir fin octobre

05/10/2013 11:53 EDT | Actualisé 05/12/2013 05:12 EST

Aux commandes du gouvernement de la Tunisie, le parti Ennahda s'est engagé samedi à quitter le pouvoir à la fin du mois d'octobre.

Le parti islamiste dirigé par Rached Ghannouchi, en tête d'une coalition avec deux partis laïcs de gauche, a signé avec l'opposition une feuille de route qui prévoit la formation dans les trois prochaines semaines d'un exécutif formé de ministres « indépendants ».

Selon le document censé résoudre la crise politique, un premier ministre sera désigné la semaine prochaine et aura une quinzaine de jours pour former son gouvernement.

La feuille de route prévoit également l'adoption d'une Constitution et d'un calendrier électoral.

Cette entente intervient après trois semaines d'intenses négociations.

Le Congrès pour la République, parti du président Moncef Marzouki et allié d'Ennahda, a quant à lui refusé de le parapher.

Deux ans après sa victoire électorale le 23 octobre 2011, premier scrutin libre de l'histoire de la Tunisie, le gouvernement majoritairement islamiste a été sérieusement fragilisé par des assassinats d'opposants, la succession de crises politiques et les difficultés économiques.

PLUS:rc