NOUVELLES

Le guide suprême iranien désapprouve l'appel entre Rohani et Obama

05/10/2013 11:13 EDT | Actualisé 05/12/2013 05:12 EST

TÉHÉRAN, Iran - Le guide suprême de la révolution iranienne a déclaré samedi que certains gestes posés par Hassan Rohani lors de son voyage à New York n'étaient pas appropriés, mais a renouvelé son soutien aux efforts du président de l'Iran pour amorcer un dialogue avec l'Occident.

Ce commentaire de l'ayatollah Ali Khamenei, publié sur son site Web samedi, survient alors que plusieurs partisans de la ligne dure ont dénoncé la conversation téléphonique de 15 minutes entre M. Rohani et le président américain, Barack Obama, une initiative visant à mettre fin à trois décennies de rupture diplomatique entre l'Iran et les États-Unis.

Certains dirigeants iraniens, dont des commandants de la puissante Garde révolutionnaire, ont reproché à Hassan Rohani d'être allé trop loin.

M. Khamenei a dit approuver les démarches diplomatiques du président, incluant son voyage à New York, mais a affirmé qu'il avait pris des décisions «inappropriées» durant ce séjour. Il a soutenu que le gouvernement américain n'était pas digne de confiance en raison de son arrogance, de son incohérence et de sa propension à ne pas respecter ses promesses.

Plus tôt cette semaine, le commandant en chef de la Garde révolutionnaire, le général Mohammed Ali Jafari, avait fait l'éloge du président Rohani tout en qualifiant l'appel avec M. Obama «d'erreur tactique».

L'Iran est à couteaux tirés avec les États-Unis au sujet de son programme nucléaire. Les puissances occidentales soutiennent que ce programme a pour objectif la fabrication d'armes alors que Téhéran assure qu'il n'a que des visées pacifiques.

PLUS:pc