NOUVELLES

Impasse budgétaire aux États-Unis: les fonctionnaires en arrêt de travail forcé seront payés

05/10/2013 04:09 EDT | Actualisé 05/12/2013 05:12 EST
Wikipedia

WASHINGTON - Bien qu'ils n'aient toujours pas trouvé d'issue à l'arrêt partiel des activités de la fonction publique fédérale, le Congrès et le président Barack Obama ont rassuré les 800 000 fonctionnaires en arrêt de travail forcé qu'ils seraient payés pour les heures perdues une fois que le gouvernement sortirait de l'impasse.

La Chambre des représentants, à majorité républicaine, a adopté une loi, samedi, pour s'assurer que les travailleurs seraient payés pour les jours de congé forcé.

La Maison Blanche a appuyé le projet de loi et le Sénat, à majorité démocrate, devrait faire de même, bien qu'on ne sache pas exactement quand.

Pour une rare fois, le projet de loi a été adopté à l'unanimité par les 407 parlementaires.

Des représentants des deux partis ont affirmé que les fonctionnaires fédéraux ne devraient pas faire les frais de l'impasse budgétaire et qu'ils ne devraient pas avoir à s'inquiéter de pouvoir payer leurs factures.

Bien que le projet de loi sur la paie rétroactive des fonctionnaires à l'arrêt ait rallié le Congrès et la Maison Blanche, un groupe de pression a affirmé que cela «démontre la stupidité de la fermeture du gouvernement».

Steve Ellis de Taxpayers for CommonSens («Contribuables pour le bon sens») croit qu'adoucir les conséquences sur les employés de l'arrêt des activités de la fonction publique ne fera qu'encourager le Congrès et la Maison Blanche à le faire perdurer.

Il a aussi affirmé que les fonctionnaires qui fournissent des services essentiels et qui restent en poste se sentiront tout simplement lésés, alors que leurs collègues obtiennent des vacances payées.

Lors de l'arrêt partiel de la fonction publique en 1995-1996, les fonctionnaires mis à l'arrêt provisoire avaient également été payés rétroactivement pour les heures perdues.

INOLTRE SU HUFFPOST

Le shutdown côté LOL