NOUVELLES

Embuscade meurtrière contre l'armée libyenne

05/10/2013 08:51 EDT | Actualisé 05/12/2013 05:12 EST

Douze militaires libyens au moins ont été tués dans une embuscade à un point de contrôle près de la ville de Bani Walid, ancien bastion des partisans de Mouammar Kadhafi, a-t-on appris samedi auprès de responsables de la sécurité.

Deux ans après le renversement et la mort du dirigeant libyen, le gouvernement a encore du mal à contrôler les milices qui se livrent à des luttes d'influence. Des groupes islamistes sont également actifs dans le pays.

"L'embuscade s'est produite sur la route entre Bani Walid et la commune de Tarhouna, où l'armée a un point de contrôle. Ils ont essuyé des tirs nourris. Entre 12 et 15 soldats ont été tués", a déclaré Ali Cheikhi, porte-parole du chef d'état-major des armées.

Selon le capitaine Hassan al Saidah, 15 militaires ont été tués et cinq blessés lors de l'attaque qui a contraint les autorités à fermer la route principale menant à Bani Walid. La ville est située à 170 km au sud de la capitale, Tripoli.

L'embuscade n'a pas été revendiquée.

Reuters

PLUS:rc