NOUVELLES

Du sang au cerveau force la présidente de l'Argentine à un repos forcé

05/10/2013 11:14 EDT | Actualisé 05/12/2013 05:12 EST

BUENOS AIRES, Argentine - Des médecins ont ordonné un repos forcé d'un mois à la présidente de l'Argentine, Cristina Fernandez, après avoir découvert du sang dans son cerveau à la suite d'une blessure à la tête.

Le porte-parole de Mme Fernandez a publié une déclaration, samedi soir, confirmant que la présidente avait subi un choc à la tête le 12 août, un incident qui n'avait pas été révélé jusque-là.

Alfredo Scoccimarro a lu une déclaration de l'équipe médicale de Mme Fernandez selon laquelle les médecins ont effectué un tomodensitogramme de son cerveau après la blessure à la tête, et n'avaient découvert rien d'anormal. Par la suite, ajoute la déclaration, Mme Fernandez n'avait ressenti aucun symptôme.

Mais samedi, Mme Fernandez s'est rendue à l'hôpital en raison de battements cardiaques irréguliers, et comme elle souffrait aussi de maux de tête, les médecins ont de nouveau examiné son cerveau. Ils ont alors découvert un hématome sous-dural et lui ont ordonné une période de repos d'un mois.

PLUS:pc