NOUVELLES

Westmount : le maire Peter Trent et deux conseillers sont réélus sans opposition

04/10/2013 11:13 EDT | Actualisé 04/12/2013 05:12 EST

MONTREAL - Le maire sortant de la ville de Westmount, Peter Trent, a été réélu sans opposition à l'issue de la période de mise en candidature en vue des élections municipales de novembre, qui se terminait vendredi.

Deux conseillers sortants, Victor M. Drury, dans le district numéro 3, et Nicole Forbes, dans le district numéro 6, ont également été réélus par acclamation. Par ailleurs, Patrick Martin (district 1), Kathleen Warner Duncan (district 4), Cynthia Lulham (district 7) et Theodora Samiotis (district 8) devront défendre leurs sièges le dimanche 3 novembre.

Les citoyens de Westmount auront aussi le mandat d'élire de nouveaux conseillers dans les districts numéros 2 et 5, que représentaient Timothy Price et Gary Ikeman, respectivement.

M. Trent, dont la carrière en politique municipale a commencé en 1983, à titre de conseiller, amorcera un deuxième mandat consécutif à la tête de la municipalité de l'ouest de l'Île de Montréal. Il a aussi occupé les fonctions de maire de Westmount de 1991 à 2001.

Durant cette décennie, M. Trent a siégé à la Commission de l'environnement de la Communauté urbaine de Montréal, de 1991 à 1994, avant d'assumer la présidence de la Conférence des maires de banlieue de Montréal de 1994 à 1998. Pendant ces quatre mêmes années, M. Trent siège aussi à titre de vice-président de la Communauté urbaine de Montréal.

Surtout, M. Trent s'est fait connaître pour sa lutte contre les fusions municipales décrétées par le gouvernement du Parti québécois et entrées en vigueur le 1er janvier 2002. Exactement quatre ans plus tard, après un changement de gouvernement, Westmount est redevenue une entité municipale à part entière, plutôt qu'un arrondissement de la ville de Montréal, et M. Trent a été réélu par proclamation à la mairie de Westmount en 2009.

M. Trent a traité des fusions, et des défusions qui ont suivi l'élection du Parti libéral de Jean Charest en avril 2003, dans un livre intitulé La Folie des grandeurs, publié en novembre 2012.

PLUS:pc