NOUVELLES

Une flambée de violence fait au moins sept morts au Kenya

04/10/2013 12:19 EDT | Actualisé 04/12/2013 05:12 EST

NAIROBI, Kenya - Une flambée de violence a fait au moins sept morts jeudi, au Kenya.

La violence a débuté quand des hommes armés ont abattu un religieux musulman et trois autres personnes dans la ville portuaire de Mombasa.

Le prédécesseur de cet imam avait été tué il y a un an, de la même manière et pratiquement au même endroit.

De jeunes émeutiers sont ensuite descendus dans les rues pour reprocher à la police d'avoir trempé dans cette attaque. Quatre personnes ont perdu la vie lors des affrontements qui ont suivi.

Le sheik Ibrahim Ismael pourrait avoir été exécuté par les forces de l'ordre kényanes en représailles pour l'attaque du 21 septembre contre le Westgate Mall de Nairobi, qui a fait plus de 60 victimes.

«S'il est possible que les deux événements soient liés, des assassinats ciblés et des enlèvements se produisaient à Mombasa bien avant Westgate. Il est évident qu'une enquête approfondie est requise pour faire la lumière sur les meurtres (de jeudi) et sur d'autres actes de violence», a dit Leslie Lefkow, une chercheure pour l'Afrique du groupe humanitaire new-yorkais Human Rights Watch.

Une porte-parole de la police a nié que des policiers soient responsables du meurtre.

PLUS:pc