NOUVELLES

Quel quart des Eskimos entre Crompton et Reilly affrontera les Alouettes?

04/10/2013 06:16 EDT | Actualisé 04/12/2013 05:12 EST

EDMONTON - La recrue Jonathan Crompton est le partant des Eskimos d'Edmonton selon la charte de l'équipe à l'approche de leur important duel de samedi contre les Alouettes de Montréal, mais il devra peut-être attendre un peu plus longtemps avant d'effectuer un premier départ chez les professionnels.

Mike Reilly, qui a débuté tous les matchs des Eskimos cette saison, sera peut-être à son poste après avoir reçu le feu vert des médecins vendredi après-midi. Il a subi une commotion cérébrale samedi dernier.

Les Eskimos ont annoncé que Reilly avait passé avec succès un examen obligatoire mis en place par la Ligue canadienne de football afin de pouvoir revenir au jeu.

Cela signifie que l'entraîneur-chef Kavis Reed et ses adjoints vont devoir choisir s'ils veulent renvoyer ou non Reilly dans la mêlée. Reed a indiqué que son personnel doit déterminer si Reilly est prêt à jouer et s'il peut le faire en toute sécurité.

«Nous avons passé beaucoup de temps à discuter avec des experts en la matière, a raconté Reed. Nous avons recueilli beaucoup d'informations au cours de la semaine afin de prendre une décision intelligente en ce qui concerne la sécurité de Mike.»

Puisque la décision finale n'a pas encore été prise ou annoncée, Crompton, dont le nom figure toujours au haut de la liste des quarts dans la hiérarchie de l'équipe, a dit qu'il ne pouvait qu'attendre la décision des entraîneurs.

«Nous sommes tous bien préparés. Nous nous concentrons sur la victoire, a-t-il dit. Tout le monde se prépare comme s'il allait jouer puisque tout peut arriver dans le football. Personne ne pense à ça, nous nous sommes préparés comme nous le faisons à chaque semaine.»

Si Crompton obtient le départ, il deviendra le 18e partant différent au poste de quart à travers la LCF cette saison. Henry Burris, des Tiger-Cats de Hamilton, est le seul quart à avoir amorcé tous les matchs des siens cette saison.

La rencontre de samedi aura un enjeu important pour les deux équipes. Les Eskimos (3-10) ont peu d'espoirs de terminer au troisième rang dans l'Ouest, mais pourraient se rapprocher à deux points des Alouettes (5-8) et éventuellement profiter d'une place en éliminatoires dans l'Est. Les Eskimos avaient joué le tour aux Blue Bombers de Winnipeg l'an dernier et avaient participé à la demi-finale de l'Est.

PLUS:pc