NOUVELLES

Peines capitales: l'Ohio aura de nouveaux fournisseurs pour l'injection létale

04/10/2013 05:48 EDT | Actualisé 04/12/2013 05:12 EST

COLUMBUS, États-Unis - Les autorités de l'Ohio pourraient bientôt utiliser, en vertu d'une modification apportée à son processus d'exécution, des doses d'injection létale préparées par des entreprises pharmaceutiques spécialisées, en raison des difficultés éprouvées par l'État à s'approvisionner en puissants sédatifs qui servaient aux mises à mort.

Les pénitenciers de l'État de l'Ohio ont déposé une requête pour une nouvelle politique d'exécution à la cour fédérale, vendredi. Elle autoriserait certaines entreprises pharmaceutiques à fournir les futures doses de pentobarbital.

La dernière dose dont disposaient les autorités a été utilisée lors de l'exécution, le 25 septembre, de Harry Mitts. Il avait été condamné à mort pour avoir mortellement atteint de projectiles deux personnes, dont un policier d'une banlieue de Cleveland.

La nouvelle politique prévoit également le recours à une combinaison de médicaments intraveineux dans l'éventualité où les doses de pentobarbital devaient s'avérer inutilisables ou encore si aucune nouvelle dose n'était disponible.

Un avocat fédéral de la défense a indiqué qu'il évaluait les modifications pour vérifier si elles pouvaient entraîner des impacts dans un contentieux fédéral ou lors de futures exécutions.

PLUS:pc