NOUVELLES

Pacioretty représente un cas douteux en vue du match contre les Flyers

04/10/2013 01:34 EDT | Actualisé 04/12/2013 05:12 EST

BROSSARD, Qc - Max Pacioretty s'est entraîné avec ses coéquipiers, vendredi. Mais il pourrait rater le match du Canadien, samedi, contre les Flyers de Philadelphie.

«J'espère être prêt à jouer samedi», a mentionné l'ailier gauche, à l'issue de la séance d'entraînement de l'équipe, à Brossard.

L'entraîneur Michel Therrien a indiqué qu'il prendra une décision dans son cas après la séance d'entraînement matinale de l'équipe, samedi.

Pacioretty s'est blessé à l'avant-bras gauche au cours de la première période du match inaugural du Tricolore, mardi. Sur le coup, il a paru mal en point en retraitant vers le vestiaire. Il est revenu dans l'action en deuxième période, mais il n'était visiblement pas à l'aise pour décocher des lancers.

«Je ne savais pas à quoi m'attendre, mais je vais beaucoup mieux maintenant», a-t-il commenté.

Therrien a admis que Pacio ne sera assurément pas à 100 pour cent de ses capacités. Mais il a ajouté qu'il ne craindra pas d'avoir recours à ses services, s'il obtient l'assurance qu'il puisse offrir un niveau de compétivité acceptable.

«Quand on a la certitude que le gars sera en mesure de compétitionner (sic), ça ne nous fait pas peur de l'envoyer dans la mêlée. Sans qu'il court le risque d'aggraver sa blessure bien entendu. Si on pense le contraire, c'est plus dur de lui faire une place.»

Parros va mieux

L'entraîneur n'a pas voulu dire qui de Ryan White ou de Michaël Bournival remplacerait le dur à cuire George Parros dans la formation. Parros a pris du mieux au cours des derniers jours. Il est venu faire un saut au Complexe sportif Bell, vendredi. Parros s'est infligé une commotion cérébrale en perdant l'équilibre au cours d'une bagarre contre Colton Orr, mardi.

«Je lui avais parlé au cours des deux dernières journées. Je l'ai rencontré ce matin, a mentionné Therrien. Il avait l'air très bien. J'étais très heureux de le voir afficher une aussi bonne mine. C'est une bonne nouvelle.»

Parros a possiblement évité le pire, mais on ne prononce pas quant à la durée de sa convalescence. Therrien a de nouveau dit qu'il n'en savait rien, quand on l'a interrogé au sujet du passé médical de Parros en matière de commotion cérébrale.

«Il a des maux de tête, de légers maux de tête, pas des migraines. Ce n'est rien de majeur. Il se sent comme un entraîneur parce qu'il nous arrive parfois d'avoir mal à la tête», a-t-il lancé à la blague.

Sans surprise, l'entraîneur a confirmé la présence de Carey Price devant le filet.

L'équipe a par ailleurs rappelé le défenseur Nathan Beaulieu des Bulldogs de Hamilton en fin d'après-midi, vendredi.

Le Canadien et les Flyers ont tous deux perdu leur premier match de la saison régulière contre les Maple Leafs.

PLUS:pc