NOUVELLES

Le Dynamo défait l'Impact 1-0 et le dépasse au troisième rang dans l'Est

04/10/2013 10:38 EDT | Actualisé 04/12/2013 05:12 EST

HOUSTON - Ricardo Clark a été le seul à faire bouger les cordages et le Dynamo de Houston a porté un dur coup à l'Impact de Montréal dans la course aux séries éliminatoires en le battant 1-0, vendredi.

Clark a marqué à la sixième minute de jeu après une belle mise en scène d'Oscar Boniek García et Giles Barnes. Boniek Garcia a d'abord effectué une longue passe à Barnes à partir du centre du terrain et Barnes, posté tout juste au haut de la surface de réparation, a dévié le ballon de la poitrine vers Clark. Ce dernier s'est facilement débarrassé de Collen Warner en stoppant sa course sèchement, avant de battre le gardien Troy Perkins d'un tir dans le coin supérieur gauche du filet.

«Si on n'alloue pas ce but, on demeure dans le match, a noté le défenseur de l'Impact Matteo Ferrari. Nous avons obtenu de bonnes occasions, mais nous n'avons pas marqué. On doit oublier ce match et gagner le prochain. On est toujours en bonne position, mais on doit demeurer compact et aborder chaque match comme une finale.»

Grâce à cette victoire, le Dynamo (13-10-8) a dépassé l'Impact (13-10-7) au troisième rang au classement de l'Association de l'Est, avec 47 points contre 46. Le Fire de Chicago (12-12-7), qui a défait le D.C. United 3-0, vendredi, suit au cinquième rang avec 43 points. L'Impact a cependant un match de plus à disputer que ces deux rivaux.

L'Union de Philadelphie (11-10-9) se retrouve à l'extérieur d'une place en séries au sixième rang avec 42 points. Il a cependant rendez-vous avec le Toronto FC samedi.

«Sur le but, nous aurions peut-être dû mieux réagir, mais c'était un bon but, a déclaré le capitaine du onze montréalais Davy Arnaud. On retourne à la maison pour disputer un gros match samedi (prochain). On doit maintenant mettre ce résultat derrière nous.»

L'Impact disputera son prochain match le 12 octobre au stade Saputo. Le Revolution de la Nouvelle-Angleterre sera l'adversaire. La formation montréalaise devra alors se passer d'Hassoun Camara, qui sera suspendu en raison d'une accumulation de cartons jaunes.

La formation montréalaise aurait pu trouver le moyen de quitter Houston avec un point. Après une première heure de jeu plutôt amorphe, l'Impact a obtenu une série de bonnes occasions autour de la 70e minute de jeu.

Andrew Wenger, qui avait pris la place de l'attaquant Marco Di Vaio un peu moins de 10 minutes plus tôt, a effectué une belle montée et a attiré le gardien Tally Hall vers lui avant de centrer le ballon à Arnaud. La frappe d'Arnaud a cependant atteint le défenseur du Dynamo Bobby Boswell. Les reprises ont démontré que le ballon avait touché Boswell au coude, mais les arbitres n'ont pas appelé la faute qui aurait donné un penalty à l'Impact.

Wenger est revenu à la charge quelques instants plus tard. Le premier choix de l'Impact en 2012 s'est échappé devant Hall, mais le gardien a tout juste dévié le tir à l'extérieur du cadre du but.

«Nous avons été timides dans les 40 premières minutes de jeu, mais nous avons obtenu de bonnes occasions avant la fin de la première demie, a déclaré l'entraîneur-chef de l'Impact Marco Schällibaum. Puis en deuxième demie, nous avons obtenu des occasions nettes que nous n’avons pas concrétisées. Ce n'est jamais facile de jouer à l'étranger.»

Hall a finalement repoussé les cinq tirs cadrés dirigés vers lui par l'Impact pour son huitième blanchissage de la campagne.

PLUS:pc