Les vins de François Chartier sont arrivés à la SAQ

Publication: Mis à jour:
VINS
courtoisie
Imprimer

Le sommelier de renom François Chartier lance sa propre gamme de vins, Chartier «Créateur d’harmonies». Il s'agit de quatre vins européens qui seront disponibles dans les SAQ partout au Québec dès le 3 octobre.

Depuis 25 ans, François Chartier parcourt le monde pour goûter les meilleurs vins. Il peut en déguster jusqu’à 4 000 par année! Aussi spécialiste en saveurs, il a d’ailleurs remporté le prix du meilleur livre de cuisine au monde au World CookBook Award en 2010 avec son bestseller, Papilles et molécules. Pas étonnant qu’il se soit entouré de l’œnologue de réputation mondiale, Pascal Chatonnet, pour élaborer ses vins.

Un travail rigoureux a été fait pour produire des vins abordables et faciles à harmoniser avec des aliments que l’on reconnaît facilement sur les étiquettes. «Ça fait deux ans que je travaille à temps plein sur ce projet-là. Ayant toujours été frustré par les contreétiquettes qui suggèrent des accords mets&vins très vagues, comme les fromages ou la viande, je voulais que ce soit plus clair, mieux illustré. Puis, j’ai toujours choisi mes vins avant de choisir ce que j’allais manger. Parce qu’on peut changer le menu, mais on ne peut pas changer les arômes d’un vin dont on a envie» explique François Chartier lors du lancement officiel.

D’ailleurs, les étiquettes magnifiquement illustrées pour harmoniser ses vins en un tour de main sont signées Sid Lee. Ses contreétiquettes suggèrent plutôt des aliments aussi précis que le poivron grillé, le thé noir fumé et la racine de persil.

Les amateurs de vins pourront mettre la main sur ses quatre créations, dont un Fronsac 2010 de la région de Bordeaux que Monsieur Chartier suggère de marier avec des recettes incluant entre autres des champignons, du bœuf grillé, de l’algue nori ou de la menthe. Vient ensuite un Côtes-du-rhône 2012 qui s’harmonise avec des ingrédients comme le poivre, la viande fumée, le topinambour et l’anis étoilé. Toujours de France, Le Blanc 2012 du pays d’oc accompagne bien des plats agrémentés de pêche, de fromages de type camembert et brie et de saumon. De la Toscane en Italie, il a aussi un Toscana Rosso 2009 qui s’accorde avec des ingrédients tels que le canard, le clou de girofle, le riz sauvage et les légumes racines rôtis. Le Blanc est vendu 18,95$ la bouteille, alors que les trois rouges sont vendus 19,95$.

Pour en savoir plus : www.francoischartier.ca

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
15 vins à prix doux (et qui ne vous feront pas honte devant vos invités)
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction