NOUVELLES

Un naufrage est survenu au large de l'Italie: 114 corps ont été récupérés

03/10/2013 07:56 EDT | Actualisé 03/12/2013 05:12 EST

ROME - Au moins 114 personnes ont perdu la vie et des dizaines d'autres sont portées disparues à la suite du naufrage d'un navire au large de l'île italienne de Lampedusa.

Le navire de pêche était surchargé d'immigrants africains. Il arrivait de Tripoli, en Libye, quand il a pris feu est s'est renversé. Des centaines de passagers ont été jetées à la mer quand il a coulé.

Entre 450 et 500 personnes se trouvaient apparemment à bord au moment de l'accident, mais seulement 159 ont été secourues.

Le bilan officiel s'établit à 94 morts, mais il s'alourdira certainement au cours des prochaines heures. Des plongeurs de la garde côtière italienne ont aperçu au moins 20 corps au fond de l'eau, autour du navire.

Les passeurs demandent des milliers de dollars aux réfugiés qui souhaitent se rendre illégalement en Europe. Les navires utilisés sont habituellement des rafiots à peine aptes à prendre la mer et dépourvus de toute sécurité.

L'île de Lampedusa se trouve à 113 kilomètres des côtes tunisiennes, plus proche de l'Afrique que de l'Italie.

Le navire s'était rendu jusqu'à l'île voisine de Conigli quand il a commencé à prendre l'eau. Quelqu'un à bord a alors allumé un morceau de bois pour attirer l'attention d'autres navires, provoquant l'incendie. Le bateau s'est renversé quand les passagers paniqués se sont tous précipités du même côté.

Les 10 enfants qui se trouvaient à bord ont tous péri, et seulement trois des 100 femmes ont survécu. Deux des victimes étaient enceintes.

«La plupart ne savaient pas nager, a dit à l'Associated Press Simona Moscarelli, de l'Organisation internationale pour les migrations à Rome. Seuls les plus forts ont survécu.»

Le naufrage de jeudi est le second à survenir cette semaine au large des côtes de l'Italie. Lundi, 13 hommes se sont noyés en tentant de rejoindre la Sicile après que leur navire se soit échoué à quelques mètres seulement de la rive.

PLUS:pc