NOUVELLES

Stricker offre un autre départ irréprochable aux É.-U. à la Coupe des Présidents

03/10/2013 08:00 EDT | Actualisé 03/12/2013 05:12 EST

DUBLIN, États-Unis - Les Américains ont arrêté une remontée tardive jeudi et se sont assurés de connaître un autre départ irréprochable à la Coupe des Présidents.

Steve Stricker a notamment effectué une sortie de fosse de sable parfaite et sa balle s'est arrêtée à trois pieds de la coupe, lui permettant de préserver une normale déterminante. Son coéquipier de 20 ans, Jordan Spieth, s'est accroché et a remporté son match par un point pour procurer une avance de trois points et demi à deux et demi aux États-Unis.

Les Américains ont mené dans chacun des matchs tôt dans la séance et étaient toujours en avance dans cinq d'entre eux lorsque des orages et des averses sporadiques ont balayé le parcours et entraîné une interruption d'une heure et demie. Aucun des matchs n'avait excédé 10 trous, même si l'interruption a donné à l'équipe internationale l'impression d'un nouveau départ à la reprise des hostilités.

«La pause nous a fait du bien, a reconnu Louis Oosthuizen. Nous sommes retournés sur le terrain, étions rafraîchis et avons bien joué.»

Jason Day et Graham DeLaet, de Weyburn, en Saskatchewan, ont offert un bref moment de célébration à l'équipe internationale lorsqu'ils ont effacé un déficit de trois points contre Hunter Mahan et Brandt Snedeker pour l'emporter au 18e vert, lorsque Day a calé un coup roulé de 20 pieds pour un oiselet.

Dans le meilleur match match de la journée, Adam Scott et Hideki Matsuyama ont surmonté un déficit de deux points avec cinq trous à jouer contre Bill Haas et Webb Simpson pour arracher un demi-point. Le Japonais de 21 ans a concrétisé la remontée en frappant son coup d'approche à deux pieds de la coupe pour un oiselet au dernier vert.

«Nous avons démontré aujourd'hui que nous avions du coeur, a déclaré Scott. Nous pouvons effacer (le déficit d'un point) dès le premier match demain.»

Les Américains ont néanmoins pris les devants pour la quatrième fois consécutive à l'issue de la première séance de compétitions. L'ordre a été modifié afin qu'elle soit entamée par des matchs disputés selon la formule quatre balles, meilleure balle, mais même cette décision n'a pas favorisé l'équipe internationale. Cette dernière a perdu la séance de matchs disputés selon la formule quatre balles, meilleure balle pour la première fois en 10 ans.

Tiger Woods et Matt Kuchar, qui faisaient équipe pour la première fois, n'ont jamais été inquiétés. Ce fut également le cas pour le duo formé de Jason Dufner et Zach Johnson. La Coupe des Présidents reprendra vendredi avec six matchs présentés selon la formule foursome.

PLUS:pc