NOUVELLES

Sirotkin roule à Sotchi

03/10/2013 12:25 EDT | Actualisé 03/12/2013 05:12 EST

Sergey Sirotkin a fait ses premiers pas dans une F1, la Sauber de 2013, à Sotchi sur la piste de F1. Enfin, un bout de la piste, car elle n'est pas terminée.

Le jeune pilote russe de 18 ans a participé à une démonstration à Sotchi, le 27 septembre, où sera organisé le premier Grand Prix de Russie en 2014.

Ce premier roulage s'est effectué sur les 700 mètres de la future piste de Sotchi déjà asphaltés. Ce qui permet de découvrir le décor spectaculaire du circuit, entre les différents bâtiments en construction pour les Jeux olympiques d'hiver de février.

Sirotkin doit son volant au partenariat entre un consortium étatique russe et Sauber. Il est le fils de l'investisseur principal, et participe cette saison au Championnat de Formule Renault 3.5. Il est 9e au classement de ce championnat de promotion, avec comme meilleur résultat une 4e position à Spa, en Belgique. 

Il n'a pas encore obtenu sa super licence, indispensable pour participer à la saison 2014 de F1. 

« C'étaient mes premiers mètres dans une F1. Un moment unique, a-t-il dit. Ça m'a permis d'avoir une première impression, d'une F1 et de cette piste. La Russie peut être fière d'avoir maintenant une piste et une course de F1. »

Comme Sirotkin n'a pas sa super licence, il ne peut pas tourner en essais libres lors des week-ends de course. Il devrait participer à une quinzaine de jours d'essais privés d'ici la fin de la saison en cours. Et il est question qu'il tourne dans une Ferrari de 2011 sur une piste italienne à la fin octobre. Une information que n'a pas pu nier la directrice de l'équipe Monisha Kaltenborn quand interrogée à ce sujet en Corée.

Rappelons que Sauber utilise des moteurs Ferrari depuis la saison 2010. La relation entre les deux entreprises a été fragilisée cette saison en raison de la situation financière précaire de l'équipe suisse qui a retardé les paiements à l'entreprise italienne pour ses moteurs.

Les investisseurs russes ont dû envoyer une aide d'urgence à l'équipe pour lui permettre de régler les factures les plus urgentes, mais 20 fournisseurs suisses ont choisi de poursuivre l'équipe Sauber à la fin août afin d'obtenir remboursement.

Sauber a besoin que le partenariat avec la Russie fonctionne, et a donc besoin de donner le plus de visibilité possible à Sergey Sirotkin, ce qui explique la démonstration de Sotchi.

PLUS:rc