NOUVELLES

Recensement : un objecteur de 89 ans en cour à Toronto

03/10/2013 10:04 EDT | Actualisé 03/12/2013 05:12 EST

Une Torontoise de 89 ans doit se défendre en cour, jeudi, après avoir refusé de remplir le recensement de 2011.

Audrey Tobias s'oppose à la décision d'Ottawa de recourir à un logiciel du géant américain de l'armement Lockheed Martin pour l'analyse des données.

Mme Tobias dit qu'elle remplira le questionnaire si Statistique Canada utilise un autre logiciel. Après ses années de service dans les Forces armées, elle est devenue une militante pacifiste.

L'aînée est prête à aller en prison s'il le faut.

Selon la Loi fédérale sur la statistique, quiconque refuse de remplir le questionnaire du recensement est passible d'une amende de 500 $ et d'une peine d'emprisonnement pouvant atteindre trois mois. Une soixantaine de Canadiens ont été accusés d'avoir violé la Loi dans le passé, mais personne n'a été condamné à la prison.

PLUS:rc