NOUVELLES

L'Orchestre du CNA s'est envolé pour la Chine

03/10/2013 12:43 EDT | Actualisé 03/12/2013 05:12 EST

L'Orchestre du Centre national des Arts (CNA) du Canada s'est envolé pour la Chine, jeudi matin. Il s'agit de la première tournée des 70 musiciens dans ce pays en 43 ans d'existence.

La tournée chinoise commence le 4 octobre et s'achèvera le 20 octobre. L'orchestre donnera huit grands concerts et prendra part à plus de 80 activités éducatives et communautaires.

« On fait une tournée d'une vingtaine de jours. On va avoir des échanges culturels. J'ai pris des leçons d'erhu [instrument à cordes traditionnel chinois, ndlr] pour me familiariser avec la culture et puis j'ai joué dans un orchestre traditionnel chinois », note la contrebassiste de l'Orchestre du CNA, Marjolaine Fournier.

Ce voyage résulte de la visite du premier ministre Stephen Harper en Chine en février 2012. Pendant ce séjour, le Canada et la Chine s'étaient engagés à renforcer leur lien en organisant des activités culturelles dans chacun des pays.

Tourisme et échanges culturels

La tournée a lieu en même temps que l'assemblée générale annuelle du Conseil commercial Canada-Chine. Un concert de l'Orchestre du CNA est d'ailleurs prévu le 17 octobre 2013 au Centre national des arts de la scène, situé à Beijing.

Ce sera alors l'occasion pour les musiciens de découvrir un peu plus la capitale de la République populaire de Chine.

Grâce aux nouvelles technologies, certains musiciens ont déjà établi des contacts avec leurs homologues chinois.

« Toutes les autres tournées que l'on a faites dans le passé, ce n'était pas encore très fort l'Internet. Mais là, si on se fait des nouveaux amis ou des contacts, on peut se contacter sur Skype. Avant, tu rencontrais du monde, tu t'écrivais deux lettres et puis c'était fini », se réjouit Marjolaine Fournier.

Ces contacts pourront s'avérer utiles l'an prochain, sachant que le CNA accueillera à son tour l'Orchestre du Centre national des arts de la scène de Chine à l'automne 2014.

Avec les informations de Patrick Pilon.

PLUS:rc