NOUVELLES

L'explosion dans une basilique espagnole est revendiquée par des anarchistes

03/10/2013 12:14 EDT | Actualisé 03/12/2013 05:12 EST

MADRID - Un groupe anarchiste espagnol a revendiqué jeudi l'explosion survenue la veille dans une grande basilique du nord-est du pays, qui compte parmi les attractions religieuses et touristiques les plus courues d'Espagne.

Le groupe Mateo Morral Commando a indiqué que la basilique Notre-Dame du Pilier, à Saragosse, a été ciblée en raison de ses liens présumés avec le passé fasciste du pays.

L'église avait été visitée à plusieurs reprises par le général Francisco Franco.

L'explosion a causé des dommages matériels légers, mais aucune blessure.

En février, ce groupe peu connu avait revendiqué la responsabilité d'un autre petit engin explosif retrouvé dans la cathédrale Almuneda, à Madrid. La police avait désamorcé cette bombe avant qu'elle n'explose.

La basilique du Pilier, sur les rives de la rivière Ebro, attire touristes et fidèles depuis longtemps. L'église a été construite au 12e siècle et tire son nom d'une colonne de pierres qui, selon certains croyants, a été placée à cet endroit par la Vierge Marie. Cette colonne n'a pas été endommagée par l'explosion de mercredi.

Le pape Jean Paul II avait visité la basilique en 1984.

PLUS:pc