NOUVELLES

Les Sens ont hâte d'être à l'oeuvre contre les Sabres, des rivaux de section

03/10/2013 05:58 EDT | Actualisé 03/12/2013 05:12 EST

OTTAWA - Les attentes sont élevées envers les Sénateurs d'Ottawa cette saison, donc l'entraîneur-chef Paul MacLean peut être pardonné après avoir démontré un peu de nervosité tandis qu'il s'apprête à voir à l'oeuvre sa nouvelle formation remaniée.

Les Sénateurs tourneront la page sur une saison morte et un camp d'entraînement mouvementés lorsqu'ils entameront le calendrier régulier à l'extérieur de la capitale fédérale canadienne. Ils affronteront d'abord les Sabres à Buffalo vendredi, avant de se diriger vers Toronto pour croiser le fer avec les Maple Leafs le lendemain.

Les Sénateurs sont des prétendants à la coupe Stanley cette saison, surtout après les acquisitions de Bobby Ryan et Clarke MacArthur pour renforcer leurs trios offensifs et les retours au jeu du capitaine Jason Spezza et du défenseur étoile Erik Karlsson.

«Nous serons véritablement mis à l'épreuve pour la première fois en tant que groupe vendredi soir, donc nous sommes un peu terrorisés, un peu excités, mais plus excités que terrorisés, a expliqué MacLean. Nous croyons être une équipe avec beaucoup de potentiel, mais nous devons nous présenter et faire notre travail à chaque jour, et si nous le faisons alors je crois que nous aimerons où nous nous retrouverons.»

Spezza est bien conscient des attentes, et comme capitaine il est responsable de s'assurer que ses coéquipiers et lui soient prêts.

«Il y a beaucoup d'optimisme et les attentes sont très élevées envers nous, a admis Spezza. En ce sens, nous devons nous assurer d'être prêts à jouer à chaque soir, donc ce sera un bon défi pour nous et une belle façon de nous mettre au défi en début de saison également.»

Spezza a souffert d'une légère élongation musculaire à l'aine pendant le camp d'entraînement et a été limité à seulement deux matchs préparatoires. Il a cependant confié qu'il se sentait bien et qu'il avait hâte que la saison prenne son envol pour voir comment Ryan, Milan Michalek et lui se comporteront au sein du même trio.

«Nous nous attendons à produire, et la rapidité à laquelle la chimie va s'installer au sein de notre trio aura probablement un impact sur les résultats des six premiers matchs, donc nous aimerions connaître un bon départ, a mentionné Spezza. Nous aimerions nous inscrire au tableau rapidement et obtenir des victoires, et nous devons simplement tirer des leçons de chacun de nos matchs.»

Après avoir raté la majeure partie de la dernière saison en raison d'une lacération partielle au tendon d'Achille, Karlsson sait que de nombreuses personnes vont l'observer afin de déterminer s'il peut retrouver la forme qui lui a permis de remporter le trophée Norris.

«Je crois que tout le monde est très excité à l'idée que la saison commence finalement, particulièrement les joueurs qui ont raté beaucoup de matchs l'an dernier, a dit le défenseur de 23 ans. Je suis l'un d'entre eux et j'ai attendu patiemment pendant tout l'été que la journée (de vendredi) arrive enfin.»

PLUS:pc