NOUVELLES

Les marchés boursiers nord-américains clôturent en baisse

03/10/2013 04:36 EDT | Actualisé 03/12/2013 05:12 EST

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé jeudi sur une perte de plus de 100 points, les opérateurs craignant que les États-Unis ne se dirigent vers un important choc économique plus tard en octobre.

L'indice composé S&P/TSX a échappé 103,88 points pour terminer la séance à 12 735,12 points, et a désormais perdu du terrain lors de trois des quatre dernières séances. Le dollar canadien s'est apprécié de 0,05 cent US, à 96,84 cents US, en raison de la faiblesse du billet vert.

Le recul est survenu alors que se poursuivait pour une troisième journée la fermeture partielle du gouvernement américain et qu'aucun signe de résolution ne pointait à l'horizon. Certains observateurs commencent à craindre que l'impasse budgétaire actuelle au Congrès ne finisse par s'étirer jusqu'à la date limite du 17 octobre, moment où le pays atteindra son plafond d'emprunt. À moins d'une entente conclue préalablement, le gouvernement américain commencera alors à manquer d'argent pour régler ses comptes et pourrait se retrouver en défaillance.

Les principaux indices boursiers américains ont aussi perdu des plumes jeudi, après que le département américain du Trésor eut averti que l'économie pourrait connaître une crise pire que celle responsable de la Grande Récession, il y a cinq ans, si le Congrès n'arrivait pas à s'entendre sur une hausse du plafond de la dette fédérale.

Le rapport du département du Trésor affirme qu'une défaillance pourrait entraîner un gel des marchés de crédit américains, une plongée de la valeur du dollar américain et une augmentation considérable des taux d'intérêt.

La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a reculé de 136,66 points, à 14 996,48 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a rendu 15,21 points, à 1678,66 points, et que l'indice composé du Nasdaq a abandonné 40,68 points, à 3774,34 points.

Les secteurs des mines et des métaux ont affiché les reculs les plus marqués sur le TSX, en baisse de 2,62 pour cent, alors que le cours du cuivre pour livraison en décembre a cédé cinq cents, à 3,27 $ US la livre. Le titre de First Quantum Minerals (TSX:FM) a perdu 76 cents, à 17,85 $.

Le secteur technologique a aussi contribué à la chute des marchés, l'action de BlackBerry (TSX:BB) ayant reculé de 30 cents, ou 3,63 pour cent, à 7,97 $. BlackBerry a indiqué jeudi que son plus récent téléphone intelligent, le Z30, serait disponible au pays plus tard ce mois-ci, tout en ajoutant qu'il ne serait pas offert par Rogers Communications (TSX:RCI.B), pourtant un adepte des produits du fabricant dès ses débuts.

Les titres des télécommunications ont également affiché des pertes. L'action de BCE (TSX:BCE) a cédé 41 cents, clôturant à 43,51 $.

Le secteur énergétique a retraité de 1,12 pour cent, alors que le pétrole brut pour livraison en novembre sur le Nymex a cédé 79 cents, à 103,31 $ US le baril.

Le secteur aurifère était en recul de 1,4 pour cent, et l'or a fondu de 3,10 $, à 1317,60 $ US l'once. L'action de Barrick Gold (TSX:ABX) était en baisse de 35 cents, à 18,67 $.

PLUS:pc