NOUVELLES

Fin de la grève de la faim de deux Canadiens détenus en Égypte‎

03/10/2013 12:49 EDT | Actualisé 03/12/2013 05:12 EST
CP/emlondon.ca

Deux Canadiens détenus en Égypte depuis mi-août ont mis un terme à leur grève de la faim après avoir obtenu des concessions de leurs geôliers, a rapporté jeudi un proche.

John Greyson, cinéaste et universitaire de Toronto, et Tarek Loubani, un médecin originaire de London, dans le sud de l'Ontario, ont été arrêtés le 16 août au Caire après avoir tenté, sans succès, de se rendre dans l'enclave palestinienne de Gaza. M. Greyson voulait y effectuer un repérage pour un futur documentaire, tandis que M. Loubani voulait participer à la formation de médecins gazaouis.

Les deux hommes ont été arrêtés le 16 août au Caire, lors de heurts sanglants entre les forces de sécurité et des islamistes partisans du président déchu Mohamed Morsi, qui ont fait des dizaines de morts.

Ces deux Canadiens sont accusés, comme les 600 autres personnes arrêtées ce jour là, d'avoir mis le feu à un commissariat et de "meurtres".

Le 16 septembre, les deux hommes s'étaient lancés dans une grève de la faim "afin d'attirer l'attention sur leur détention injuste et arbitraire", a expliqué la soeur de M. Greyson, Cecilia, dans un communiqué.

Ils ont recommencé à s'alimenter mercredi sous surveillance médicale après avoir obtenu davantage de temps pour leurs exercices physiques, a noté Mme Greyson. Les deux détenus ont également reçu mercredi une visite de représentants de l'ambassade canadienne du Caire, a-t-elle ajouté.

Le premier ministre canadien Stephen Harper avait exhorté lundi l'Égypte à libérer les deux hommes dont la détention a été prolongée de 45 autres jours. Une pétition pour leur libération a recueilli plus de 147 000 signatures, selon leurs proches.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.