NOUVELLES

Destruction de l'arsenal chimique syrien: les inspecteurs se disent optimistes

03/10/2013 04:45 EDT | Actualisé 03/12/2013 05:12 EST

BEYROUTH - Les inspecteurs internationaux chargés d'éliminer l'arsenal chimique syrien d'ici l'échéance de la mi-2014 ont déclaré, jeudi, qu'ils avaient fait des «progrès initiaux encourageants» dans leur mission et qu'ils espéraient commencer à neutraliser les armes chimiques dans les prochaines semaines.

Une équipe préliminaire d'experts en désarmement et d'employés de l'ONU est arrivée en Syrie jeudi pour commencer à établir les bases d'une opération plus large visant à démanteler et à détruire le programme d'armes chimiques du président Bachar el-Assad au cours des neuf prochains mois.

La première étape de leur mission, endossée par le Conseil de sécurité de l'ONU la semaine dernière, est de neutraliser la capacité de la Syrie à fabriquer des armes chimiques d'ici le 1er novembre.

Dans un communiqué, l'équipe affirme avoir fait «des progrès initiaux encourageants» après une première journée de travail avec les autorités syriennes.

«Les documents remis par le gouvernement syrien semblent prometteurs, selon les membres de l'équipe, mais des analyses plus poussées, en particulier des schémas techniques, seront nécessaires, et d'autres questions doivent encore être résolues», affirme le communiqué.

L'équipe préliminaire arrivée jeudi est composée de 19 experts de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques et de 14 employés des Nations unies. Un deuxième groupe d'inspecteurs devrait les rejoindre d'ici une semaine.

PLUS:pc