NOUVELLES

Des assistés sociaux pressent Maltais de réaliser sa promesse de bonification

03/10/2013 01:00 EDT | Actualisé 03/12/2013 05:12 EST

QUÉBEC - Un regroupement de défense des droits des assistés sociaux a pressé le gouvernement, jeudi, de bonifier les prestations d'aide.

Pour calmer une levée de boucliers suscitée par des modifications au programme d'aide sociale, au printemps dernier, la ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale, Agnès Maltais, avait promis une bonification pour les personnes seules.

La porte-parole du Front commun des personnes assistées sociales du Québec (FCPASQ), Amélie Châteauvert, a réclamé l'entrée en vigueur de cette hausse à partir du mois prochain.

Mme Châteauvert a expliqué lors d'une conférence de presse que certains prestataires de l'aide sociale sont à bout de ressources.

«La ministre a choisi de faire attendre les personnes assistées sociales plusieurs mois en reportant l'annonce d'augmentation des prestations qu'elle avait promise pour mai», a-t-elle dit.

Plaidant l'urgence de la situation pour des prestataires qui peinent à survivre avec 604 $ par mois, Mme Châteauvert a invité les citoyens à faire pression sur Mme Maltais en téléphonant à ses bureaux.

«Des gens qui sont exclus du marché du travail jeûnent ou mangent de la nourriture pour chat, a-t-elle dit. Les refuges et les banques alimentaires ne sont plus capables de pallier au désengagement de l'État face aux personnes appauvries, cela occasionne des souffrances et la situation est urgente.»

En avril, Mme Maltais avait promis d'augmenter la prestation de 85 000 personnes seules. Le mois suivant, la ministre avait ensuite reporté cette hausse à la rentrée parlementaire de septembre, faisant valoir la nécessité de coordonner l'aide aux démunis.

La cabinet de la ministre a indiqué, jeudi, que le plan d'action du gouvernement, qui inclura la bonification, est toujours prévu à l'agenda automnal du gouvernement.

L'attachée de presse Mélanie Harvey n'a pas été en mesure de confirmer le montant qui sera ajouté au chèque d'aide sociale des personnes seules, mais elle a répété que des fonds sont déjà budgétés à cette fin.

«La première ministre a dit que ça s'en venait, le plan d'action de solidarité globale, a-t-elle dit. C'est bientôt, cet automne et ça va être là-dedans.»

PLUS:pc