POLITIQUE

Candidat à la Cour suprême: Marc Nadon n'a pas été repêché par les Red Wings à 14 ans

03/10/2013 01:45 EDT | Actualisé 03/12/2013 05:12 EST
CP

Le candidat du premier ministre Stephen Harper pour le poste de juge à la Cour suprême, Marc Nadon, affirme qu'il n'a pas menti au Parlement mercredi quand il a affirmé avoir été repêché par les Red Wings de Détroit à l'âge de 14 ans.

Jeudi, Marc Nadon a confirmé qu'il n'a jamais été officiellement repêché par la Ligue nationale de hockey. «Je ne tentais pas de dire que j'allais jouer pour les Red Wings cette année-là ou quelque chose dans ce sens-là», a dit le juge de la Cour d'appel fédérale au Huffington Post Canada.

Le père de Marc Nadon lui avait dit qu'il ferait partie de l'organisation des Red Wings et que, s'il devenait une sorte de nouveau Wayne Gretzky, il serait repêché.

«Mais je ne suis jamais devenu un Wayne Gretzky, alors ça n'a jamais été plus loin», dit-il.

Mercredi, Marc Nadon a affirmé devant un comité ad hoc des communes chargé de réviser sa nomination qu'il avait été repêché par la LNH alors qu'il était encore adolescent.

«Dans ma jeunesse, mon ambition dans la vie était de devenir un joueur de hockey, ce qui peut sembler étonnant en me regardant, mais c'était différent à l'époque. En fait, j'ai été repêché par les Red Wings de Détroit quand j'avais 14 ans», a-t-il dit.

«Toutefois, vers l'âge de 16 ans, mon père m'a lu la loi sur les émeutes et m'a dit que je devais choisir entre les études et le hockey. J'ai choisi d'étudier. Il semble aujourd'hui que j'ai pris la bonne décision», a ajouté le juge.

«Je n'ai certainement pas menti», a précisé Marc Nadon au Huffington Post Canada jeudi.

«Je n'aurais jamais osé dire qu'à 14 ans les Red Wings allaient me considérer pour leur équipe de hockey l'année suivante. J'aurais été idiot de dire ça. Ce n'est pas ce que j'ai voulu dire», explique-t-il.

INOLTRE SU HUFFPOST

Quelques controverses du gouvernement Harper