Et si passer l'aspirateur était dangereux pour la santé?

Publication: Mis à jour:
ASPIRATEUR BACTERIES
Getty

Après la lecture de cet article, pas sûr qu'on ait encore envie de passer l'aspirateur chez soi. Une étude, publiée dans la revue Applied and Environmental Microbiology montre que ce qui rôde dans un aspirateur peut être assez abominable...

"La peau humaine et les cheveux sont de grosses sources de bactéries que l'on retrouve dans la poussière au sol et qui peuvent être rapidement remis dans l'air et inhalés", écrivent les chercheurs, de l'université de Queensland, de l'université de Cardiologie et de Pneumologie de Québec et de l'Université Laval à Québec. Résultats de l'étude: "Le passage de l'aspirateur, bien que typiquement bref, peut libérer des quantités importantes de bactéries venant de l'homme. De telles émissions conduisent potentiellement à une inhalation d'aérosols infectés ou allergènes."

C'est en collectant les sacs de 21 aspirateurs que ces chercheurs en sont arrivés à ces conclusions. Ils ont mesuré les émissions des aspirateurs en utilisant une soufflerie d'air propre, pour être certains qu'elles ne provenaient que de l'aspirateur. Parmi les diverses choses présentes dans l'aspirateur: des moisissures, des bactéries, certaines même résistantes aux antibiotiques.

Alors, trop risqué de faire le ménage? Les chercheurs avancent en effet l'idée que ces aérosols pourraient avoir des effets indésirables, notamment "chez les personnes allergiques, les nourrissons et les personnes avec une faible défense immunitaire".

Toutefois, cette étude ne montre pas qu'il existe un lien entre ce que l'on trouve dans l'aspirateur et des problèmes de santé, mais plutôt qu'il s'agit d'une source d'exposition à des bioaérosols. Il faut donc surtout penser à changer régulièrement le sac de l'aspirateur, mais ce n'est pas encore une excuse valable pour que le ménage passe à la trappe.

À VOIR AUSSI:

5 nouveaux usages pour recycler...
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée
Retrouvez les articles du HuffPost Art de vivre sur notre page Facebook.