NOUVELLES

Une foule en colère attaque l'ambassade de Russie en Libye: un mort

02/10/2013 08:53 EDT | Actualisé 02/12/2013 05:12 EST

TRIPOLI, Libye - Une foule armée est entrée de force, mercredi, dans l'enceinte de l'ambassade russe en Libye, grimpant sur les murs, brisant une grille de fer et tirant dans les airs. L'un des assaillants a été tué par les tirs et quatre autres ont été blessés, ont indiqué les autorités libyennes.

Le ministère russe des Affaires étrangères a confirmé l'attaque et a précisé qu'aucun membre du personnel n'avait été blessé.

Les autorités libyennes pensent que l'attaque était une réplique au meurtre d'un pilote de l'armée de l'air libyenne, qui aurait été tué par une femme russe.

L'attaque a rappelé l'assaut meurtrier de l'an dernier contre le consulat des États-Unis à Benghazi, lors duquel l'ambassadeur et trois autres Américains avaient été tués.

Un responsable libyen a indiqué que les assaillants de mercredi avaient enlevé le drapeau russe installé au balcon de l'un des édifices de l'ambassade. Ils ne sont toutefois pas entrés dans l'ambassade comme telle, a-t-il précisé. Ce responsable a réclamé l'anonymat parce qu'il n'était pas autorisé à s'adresser aux médias.

Les assaillants auraient apparemment voulu se venger du meurtre d'un pilote libyen survenu mardi. Les autorités libyennes ont arrêté une femme russe et l'ont accusée de meurtre et d'avoir fait des graffitis avec le sang de sa victime présumée. La femme est également accusée d'avoir poignardé et blessé la mère du pilote.

Les autorités ne savent pas pourquoi la femme aurait agi ainsi. Dans les graffitis qu'elle aurait écrits avec le sang du pilote, elle aurait exprimé son désaccord avec le soulèvement populaire qui a mené au renversement du dictateur Mouammar Kadhafi en 2011.

PLUS:pc